Le sommeil est indispensable à notre santé physique et intellectuelle

Dernière mise à jour 02/12/14 | Article
Le sommeil est indispensable à notre santé physique et intellectuelle
Il occupe un tiers de notre vie et on ne peut pas s’en passer. Le sommeil est même peut-être aussi important pour la santé que la nourriture et l’exercice physique.

Une bonne nuit permet d’abord de se reposer et de «recharger ses batteries». Lorsqu’on dort, la température du corps baisse et la dépense d’énergie diminue, ce qui permet à l’organisme de vivre au ralenti et de récupérer ses forces.

Notre métabolisme ne reste pas inactif pour autant. Il profite notamment de notre sommeil profond pour fabriquer des hormones, à commencer par l’hormone de croissance qui fait grandir les enfants et développe les muscles, les os et les cartilages des adultes.

Par ailleurs, ce n’est pas un hasard si, quand nous souffrons d’infections ou d’inflammations, notre corps secrète des substances hypnogènes qui favorisent l’endormissement. Il n’y a en effet rien de tel que le sommeil pour renforcer nos défenses naturelles et aider le système immunitaire à réagir.

Mais le plus grand bénéficiaire d’une bonne nuit de repos reste toutefois le cerveau. Jour et nuit, il ne cesse jamais de travailler et il met à profit notre sommeil pour consolider notre mémoire et favoriser l’apprentissage. Il incite en quelque sorte les circuits neuronaux à «répéter» ce qu’ils ont appris à l’état de veille afin de renforcer la trace mnésique. Un test simple permet de s’en convaincre: apprenez une série de mots et essayez de la répéter quelques heures plus tard. Vous constaterez que vous réussirez bien mieux l’exercice le lendemain matin.

Risque d’accidents et d’obésité

Le sommeil étant une fonction vitale, il est logique que ses perturbations et ses troubles aient des répercussions néfastes sur notre santé physique et psychique. Après de mauvaises nuits, nous nous sentons flapis, privés d’énergie et sujets à la somnolence. Cet état de fatigue est une cause importante d’accidents –en particulier sur la route où, selon le Bureau suisse de prévention des accidents, il est responsable de 10 à 20% des collisions.

Le manque de sommeil accroît aussi le risque d’hypertension, de maladies cardiovasculaires, de diabète et il favorise même l’obésité. Il bouscule en effet l’équilibre qui s’établit naturellement entre trois hormones intervenant dans la prise de poids: il nous prive de celle qui refrène l’appétit (la leptine), augmente la sécrétion d’une autre qui stimule l’appétit (la ghréline) et entraîne la production d’un surcroît d’une troisième (l’orexine) qui nous pousse à manger pour le seul plaisir. Mal dormir incite ainsi à trop manger et à grignoter entre les repas.

Mais la fatigue se répercute aussi sur notre caractère: elle nous rend irritables et favorise les troubles de l’humeur, voire la dépression.

C’est dire à quel point dormir nous est indispensable.

              

_________

Pour en savoir plus

J'ai envie de comprendre... le sommeil

Elisabeth Gordon, Raphaël Heinzer,  José Haba-Rubio. Editions Médecine et Hygiène

A LIRE AUSSI

Somnambulisme
Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Dormir debout, c’est possible pour les somnambules. Zoom sur un trouble pas si rare, et même fréquent...
Lire la suite
Apnée du sommeil
Aspirateur

Les secrets révélés de l'apnée du sommeil

Des millions de personnes s’étouffent chaque nuit. La coupable? L’évolution.
Lire la suite
Sommeil
L’insomnie est très répandue mais se soigne

L’insomnie est très répandue mais se soigne

Deux heures du matin. Le tic-tac du réveil alterne avec les respirations de votre conjoint. Comme la...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
sommeil_travaille_nous

Comment le sommeil travaille pour nous en toute discrétion

Des spécialistes français de neurosciences ont découvert comment le sommeil parvient à consolider la mémoire. Des applications médicales sont désormais envisageables.
Une femme qui a une insomnie

S'endormir vite et bien, un cauchemar?

15 minutes. Voilà le temps moyen que met un Suisse romand pour s'endormir. Mais pour certaines personnes, aller au lit peut tourner à l'angoisse tant il est parfois difficile de trouver le sommeil. Pourquoi a-t-on parfois du mal à s'endormir et comment régler le problème? Les réponses du docteur Raphaël Heinzer du centre d’investigation et de recherche sur le sommeil (CIRS) du CHUV.
La fatigue chronique se soigne en l'acceptant

La fatigue chronique se soigne en l'acceptant

Une personne sur six cents serait touchée par la fatigue chronique, une maladie difficile à mettre en évidence qui cause une souffrance bien réelle. On la traite bien par l'activité et la psychothérapie
Videos sur le meme sujet

Des rêves tout au long de la nuit

Nous rêvons tout au long de la nuit!

Le comment du pourquoi: pendant le sommeil

Que fait mon corps quand je dors?

Sommeil: des microcycles de 50 secondes

Les recherches sur le sommeil ont démontré depuis longtemps que cette période de récupération se déroule en différents cycles qui s'enchaînent: sommeil lent, paradoxal, etc.
Maladies sur le meme sujet
Insomnie

Insomnies

Les troubles du sommeil constituent un véritable problème de santé publique, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques.