Trop de propreté, c’est risqué

Dernière mise à jour 23/01/19 | Vidéo
Notre mode de vie trop aseptisé est-il en train de nuire à notre santé? Sommes-nous en train de rendre la tâche impossible pour notre système immunitaire à force de faire la chasse aux microbes de notre environnement?

Comment expliquer que les allergies et les maladies du système immunitaire ont fortement augmenté ces dernières années? Notre mode de vie urbanisé, notre alimentation de plus en plus industrielle et transformée pourraient bien l’expliquer en partie, tout particulièrement dans les premières années de la vie. Car on sait que l’environnement dans lequel se déroulent les mille premiers jours d’un enfant, qui vont de sa conception à son deuxième anniversaire, est déterminant pour sa future trajectoire de santé. Plus cet environnement est naturel, sain, et riche en diversité biologique, meilleur sera le capital santé de l’enfant.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fièvre

Pourquoi la fièvre augmente-t-elle le soir ?

La fièvre est une réaction naturelle de l'organisme pour lutter contre les infections.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_probiotiques_panacée

Probiotiques, une panacée?

En pharmacie comme au rayon «yaourt», les probiotiques ont le vent en poupe. Leur promesse? Chouchouter notre flore intestinale, qu’elle soit mal en point ou trop paresseuse. Sauf que tout est loin d’être aussi simple...
Illustre_microbiote_promesses_mystères

Le microbiote, un territoire plein de promesses et de mystères

Découvert grâce aux techniques de séquençage génétique dans les années 2000, le microbiote intestinal et les milliards d’organismes qui le composent, joue un rôle déterminant sur notre santé. La composition de cet univers jusqu’ici inconnu - ou presque - pourrait expliquer le développement de nombreuses maladies tandis que sa manipulation pourrait offrir de nouvelles options thérapeutiques. L’influence du microbiote intestinal sur notre organisme, en particulier sur notre cerveau, apparaît en effet majeure. Cette réputation de rôle-clé dans la santé est née de premières études scientifiques, comparant le comportement de souris nées artificiellement sans microbiote, avec celui d’animaux nés dans des conditions normales. Les premières se révèlent plus chétives et plus fragiles. Elles sont davantage sujettes à la maladie, au stress et à des troubles du développement. Néanmoins, les effets de l’absence de microbiote sur le comportement restent peu clairs.
LMD_microbiote_âge

Mon microbiote, mon âge et moi

Objet de toutes les attentions, le microbiote reste empreint de mystère. Mais la recherche avance. Parmi les découvertes sous les projecteurs: l'évolution du microbiote au cours de notre vie et son impact potentiel sur la survenue de maladies dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.
Videos sur le meme sujet

Ces microbes qui nous veulent du bien: définition

Du 18 au 22 octobre 2021, Stéphane Délétroz vous propose de vous réconcilier avec les microbes en compagnie de la pharmacienne bactériologue Geneviève Héry-Arnaud, directrice de lʹaxe de recherche Microbiota de l'équipe INSERM UMR1078 à la faculté de médecine de Brest et autrice de l'ouvrage "Ces microbes qui nous veulent du bien".

Ces microbes qui nous veulent du bien: le microbiote intestinal (1/2)

Du 18 au 22 octobre 2021, Stéphane Délétroz vous propose de vous réconcilier avec les microbes en compagnie de la pharmacienne bactériologue Geneviève Héry-Arnaud, directrice de lʹaxe de recherche Microbiota de l'équipe INSERM UMR1078 à la faculté de médecine de Brest et autrice de l'ouvrage "Ces microbes qui nous veulent du bien".

Ces microbes qui nous veulent du bien: le microbiote intestinal (2/2)

Du 18 au 22 octobre 2021, Stéphane Délétroz vous propose de vous réconcilier avec les microbes en compagnie de la pharmacienne bactériologue Geneviève Héry-Arnaud, directrice de lʹaxe de recherche Microbiota de l'équipe INSERM UMR1078 à la faculté de médecine de Brest et autrice de l'ouvrage "Ces microbes qui nous veulent du bien".