La couleur de la peau influence sa résistance au soleil?

Dernière mise à jour 05/06/12 | Vrai/Faux
Groupe de personnes au soleil
Vrai. La couleur de la peau influence en effet la résistance au soleil. Précisions

«Une peau claire se défend beaucoup moins bien contre les rayonnements, parce qu’elle n’est pas capable de sécréter une mélanine protectrice, pigment, qui est, dans une moindre mesure un filtre solaire en soi», explique le Dr Le Gal. Les peaux claires font alors beaucoup plus de cancers de peau que les peaux foncées qui peuvent, elles, s’exposer (en tout cas sans brûler) plus longtemps.

Ainsi, une peau d’un phototype I, soit quelqu’un qui est roux ou blond avec une peau qui ne bronze jamais, va, en s’exposant soleil, brûler en cinq à dix minutes. Un phototype II, plutôt blond qui peut hâler un petit peu, mettra quant à lui un quart d’heure, vingt minutes pour brûler, etc.

Il existe en tout six phototypes et les temps requis pour brûler au soleil est d’autant plus long que la peau est plus foncée.

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Troubles de l'odorat
La perte de l’odorat pourrait être un facteur annonciateur de décès

La perte de l’odorat pourrait être un facteur annonciateur de décès

Des chercheurs américains confirment que la fonction olfactive est un bon facteur prédictif de décès....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
soleil_protegent_microbes

Les rayons du soleil nous protègent des microbes

On connaissait les bienfaits de l'exposition (modérée!) au soleil, qui favorise la production de la précieuse vitamine D. Il apparaît désormais que certains de ses rayons stimuleraient aussi notre système immunitaire. Et nous protégeraient donc des microbes.
 complements_avis_medical

Pas de compléments alimentaires sans avis médical

Consommer des compléments alimentaires présente-t-il des bénéfices? «Clairement pas, sauf s’il existe une indication précise», répond le Pr Daniel Teta, médecin chef du service de néphrologie à l’hôpital du Valais. Cela peut même représenter des risques sérieux pour la santé. C’est pourquoi un avis médical est nécessaire en cas de consommation prolongée.
laver_main_contagion

Se laver les mains, un réflexe essentiel pour éviter la contagion

Nos mains sont porteuses de milliards de microbes, dont certains sont pathogènes. Pourtant leur lavage fréquent sauve entre 5 et 8 millions de vies chaque année dans le monde en milieu hospitalier.
Videos sur le meme sujet

Migraine à en perdre la tête

Les migraines, qui touchent environ 15% de la population, ne sont pas de simples maux de tête (que l’on appelle plutôt des céphalées): elles sont aujourd’hui reconnues comme des maladies neurologiques handicapantes.

La génomique environnementale

Stimulée par l’accélération des technologies du séquençage de l’ADN, la génomie environnementale ouvre des perspectives vertigineuses aux sciences du vivant.

Tout sur l'acné

L'acné est une affection bénigne, mais ô combien désagréable.