Bactéries résistantes: les phages en renfort

Dernière mise à jour 19/03/14 | Vidéo
De plus en plus de bactéries développent des résistances aux antibiotiques. Elles s’adaptent aux prédateurs et elles modifient naturellement leur code génétique pour survivre.

C’est le principe de la sélection naturelle, et certaines infections comme le staphylocoque doré ou la tuberculose en profitent. Elles sont devenues très difficiles à combattre et elles inquiètent les infectiologues qui voient diminuer le nombre de munitions pour lutter contre les bactéries résistantes. La recherche de nouveaux composés est donc devenue indispensable. Et il existe une piste intéressante, étudiée tout près de chez nous, qui consiste à utiliser des virus pour combattre des bactéries résistantes.

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 17.03.2014. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/17-03-2014/bacteries-resistantes-les-phages-en-renfort.html

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau

De moustique, de fièvre ou de la varicelle, découvrez le contenu des boutons

Macules, papules, vésicules, bulles, pustules, il existe de nombreux boutons différents qui peuvent se développer sur notre peau.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
interview_thierry_calandra

«Le choc septique est un véritable big-bang pour l’organisme»

Chef du service des maladies infectieuses du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), le professeur Thierry Calandra s’est intéressé aux sepsis, ces infections fulgurantes et souvent mortelles. Ses recherches lui ont valu de recevoir, en avril dernier, l’«Award for Excellence» décerné par la Société européenne de microbiologie et de maladies infectieuses.
infections_urinaires_vaccin_resistances

Vaccin prometteur contre les infections urinaires

Développé par une start-up suisse et testé aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), il pourrait limiter les résistances aux antibiotiques.
Atteint de septicémie, un patient sur huit décède des complications

Atteint de septicémie, un patient sur huit décède des complications

Même un corps en bonne santé peut céder sous le coup d’une invasion bactérienne massive. Il est important d’agir vite si une personne présente des symptômes inquiétants.
Videos sur le meme sujet

Phagothérapie: le traitement de la dernière chance?

Les bactéries résistantes aux antibiotiques pourraient causer dix millions de morts par an d'ici 2'050.

D'anciens antibiotiques testés pour contourner les résistances

La lutte contre la résistance aux antibiotiques pourrait passer par l’emploi d’anciennes molécules

L'électrochimie débusque les protéines résistantes aux antibiotiques

Des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en collaboration avec l’Hôpital du Valais à Sion et l’Université de Fudan, à Shanghai, ont développé un système d’analyse des bactéries.