Accidents de la route : moins de vies brisées

Dernière mise à jour 17/11/11 | Vidéo
Même si la route reste un endroit dangereux, depuis quarante ans le nombre d'accidents mortels a baissé. Cette vidéo en explique la raison et livre le témoignage d'un jeune dont la vie a basculé en un seul instant.

Dans cette émission nous allons essayer de comprendre comment ce chiffre a été atteinte et pourquoi la courbe risque de stagner voire de remonter ce prochaines années, et surtout, ce qu'il faudrait faire pour éviter tous ces drames. Il n'y a pas que les morts qui sont de trop : les familles des victimes et les blessés souffrent aussi. Pour prendre la mesure de ce que peuvent ressentir les rescapés, nous avons écouté le témoignage poignant de Romain, un jeune homme dont la vie a basculé en un seul instant... Avec le Dr Daniel Fishman, Médecin chef au service des urgences de l'hôpital de Sion.

Articles sur le meme sujet
guerison_fracture_patience

La guérison d’une fracture demande des mois de patience

Le champion de MotoGP Valentino Rossi a repris la compétition trois semaines après s’être cassé la jambe. La particularité de sa discipline l’y a aidé, mais s’il avait chuté, les conséquences auraient pu être graves.
tomber_experience_age

Tomber, une expérience qui devient grave avec l’âge

Souvent sans conséquences chez les sujets jeunes, les chutes et les faux pas peuvent se révéler autrement plus graves en fonction des parties du corps touchées, surtout si la personne est âgée.
langue_blessé

Sortir la langue d’un blessé, un geste inutile et dangereux

La langue est un organe solidement attaché dans la bouche. Une personne en perte de connaissance ou en crise épileptique n’a aucun risque de l’avaler comme on le croit encore trop souvent.
Videos sur le meme sujet

Accidents de la route: objectif 0 mort

Dans le monde occidental, les accidents de la route sont la première cause de mortalité des moins de 45 ans.

Trop vieux pour conduire ?

Ce reportage se penche sur les seniors au volant.

Maudit coup du lapin !

Le coup du lapin affecte près de 25'000 personnes par année en Suisse !