Stress au travail: se battre, s’enfuir ou s’épuiser

Dernière mise à jour 12/12/12 | Vidéo
L'Antidote se penche sur les effets du stress au travail sur la santé et sur les mesures que peuvent prendre les employés et les entreprises pour lutter contre ce fléau.

Le stress est aussi appelé le syndrome d’adaptation général. Il est indispensable à l’organisme, il sert à se défendre, à se protéger. Il entraîne une cascade de réactions nerveuses et hormonales qui déclenchent en nous un mécanisme de survie. Mais aujourd’hui, l’homme se bat de plus en plus contre des attaques d’ordre psychologique. Au travail, il doit rendre des comptes, suivre un planning, atteindre des objectifs. Parfois, il est en surcharge de travail, en conflit avec un collègue ou un supérieur, il a beaucoup de responsabilités. Selon sa personnalité, sa capacité à prendre du recul, son investissement au travail, l’employé peut se sentir stressé en permanence et sur une très longue période. Jusqu’à ce qu’il craque, comme tant d’autres. En 10 ans, le nombre de personnes souffrant de stress chronique a augmenté de 7%. Et le nombre de personnes «non-stressées» a diminué.

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 08.10.2012. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/08-10-2012/stress-au-travail-se-battre-s-enfuir-ou-s-epuiser.html

A LIRE AUSSI

Anxiété et crise psychique

Le syndrome de l’imposteur

Adrien Zerbini consacre un dossier au syndrome de l’imposteur, une dépréciation de soi qui concerne de très nombreuses personnes.
Lire la suite
Burnout

Burn-out, quand le travail épuise

Que se passe-t-il lorsqu'on est poussé à bout par notre travail? Quels sont les signes d'épuisement, et comment les prévenir? Le point dans l'antidote...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
prevention_mode d'emploi

Prévention, mode d’emploi

L’idée de la prévention est, en fonction de l’âge, de repérer ce qui nous prédispose à une possible maladie. Puis, plus tard dans la vie, d'aller chercher les indices du développement éventuel de cette pathologie. Et, une fois qu’elle a pu être prise en charge et soignée, éviter qu’elle ne revienne. Les médecins parlent respectivement, pour ces trois étapes, de prévention primaire, secondaire et tertiaire. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un mode de vie sain permet d’éviter ou de retarder l’apparition des maladies non transmissibles (tels que cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires) dans plus de 50% des cas. Dans les faits, comment insuffler de la prévention dans sa vie? L’affaire est plus simple qu’il n’y paraît.
La peur dans tous ses états

La peur dans tous ses états

Très étudiée, la peur a des effets sur le cerveau et le corps. Elle peut être maîtrisée, mais aussi invalidante.
Manipulations cérébrales pour soigner les phobiques et les victimes de stress post-traumatiques

Manipulations cérébrales pour soigner les phobiques et les victimes de stress post-traumatiques

Pour la première fois, des chercheurs sont parvenus à faire disparaître des souvenirs effrayants.
Videos sur le meme sujet

Au chevet de l'âme des soldats

Anne Baecher s'intéresse à l’état de stress post-traumatique (ESPT) chez les soldats.

La préparation mentale dans le sport

Les sportifs professionnels subissent de plus en plus de pression, notamment à cause de sa surmédiatisation et des sports très exigeants avec des performances de plus en plus intenses.

Attentats: étude inédite sur les mémoires traumatiques

Le 13 novembre 2015 est une date qui restera dans les esprits.