Sommes-nous tous fous ?

Dernière mise à jour 01/05/13 | Vidéo
Séries télévisées, romans, débats: les troubles psychiatriques sont sortis de l’anonymat.

Faut-il pour autant alimenter cette tendance à tout psychiatriser? Où est la limite entre timidité et phobie sociale, entre habitude et addiction, entre tristesse et dépression? Quand faut-il consulter et prendre des médicaments? Avec la question sous-jacente: où se situe la frontière entre la normalité et la folie?

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Les T.O.C, la prison psychologique

L'ordre, la rigueur, le fait de vérifier si une tâche est bien accomplie, ces traits de caractère sont à priori plutôt considérés comme étant des qualités....
Lire la suite
Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Dans la tête d'une personne souffrant de TOC, d'hyperactivité ou d'Alzheimer

La réalité virtuelle permet dorénavant de "se mettre" dans la tête d'une personne souffrant du Trouble obsessionnel-compulsif (TOC), d'hyperactivité ou...
Lire la suite
Anxiété et crise psychique

Santé psychique, tous vulnérables

On parle beaucoup de santé physique… mais qu’en est-il de notre santé mentale? Nous sommes tous susceptibles de développer un jour ou l’autre un épisode...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
rire_bon_sante

Rire est vraiment bon pour notre santé

Nous rions en moyenne une vingtaine de fois par jour, et c’est tant mieux. Réduction du stress, activation des muscles, renforcement du lien social: les bienfaits du rire sont nombreux.
amour_maternel_biologie

L’amour maternel: une histoire de biologie, mais pas que

Présents réalisés avec amour, fleurs et mots doux, les mamans étaient à l’honneur ce dimanche. Mais d’où vient l’amour maternel? La réponse de la science.
impact_personnalite_maladie

L’impact de notre personnalité sur la maladie

La maladie physique et la personnalité entretiennent des liens étroits et complexes. Le counseling thérapeutique propose aux patients de se reconnecter à eux-mêmes et d’appréhender la maladie non pas comme une épreuve, mais comme l’opportunité de recréer du sens.
Videos sur le meme sujet

Améliorer la cohérence cardiaque pour venir en aide aux enfants atteints de maladies psychiques

Selon l’OMS un enfant sur 5 est attient d’une maladie psychique ou d’un trouble du comportement.

Op Art et neurosciences pour soigner des maladies mentales

Et si l’art permettait de soigner des maladies mentales comme la schizophrénie ?

Traitement des maladies mentales: de plus en plus tôt?

De nos jours, les maladies mentales sont prises en charge de façon plus précoce.