Anxiété sévère: la «méditation transcendantale» a démontré son intérêt

Dernière mise à jour 07/11/13 | Article
Anxiété sévère: la «méditation transcendantale» a démontré son intérêt
Une toute récente analyse, portant sur des essais cliniques de cette technique de relaxation, conclut en sa faveur. Explications.

Des travaux ont déjà apporté des démonstrations objectives de l’impact de certaines formes de méditation sur la dépression. Il s’agit cette fois d’un travail concernant la méditation transcendantale, et plus précisément d’une recherche visant à analyser les différentes études cliniques menées sur ce thème.(1) Conclusion: cette technique de relaxation peut être extrêmement efficace chez les personnes souffrant de stress et d’anxiété évalués comme étant d’une particulière sévérité. Cette efficacité décroît quand l’anxiété est d’une intensité moins grande.

Effet placebo

Les effets positifs apparaissent d’autre part dès les premières semaines de pratique méditative. Les auteurs notent par ailleurs des effets bénéfiques «collatéraux»: réduction, lorsqu’ils existent, des chiffres d’hypertension artérielle; réduction des épisodes d’insomnie, des troubles émotionnels, des consommations élevées de boissons alcooliques. Amélioration également, le cas échéant, des climats familiaux et professionnels.

Le Pr Vernon A. Barnes rappelle que d’autres techniques «alternatives» de relaxation peuvent également être dotées d’une certaine efficacité. Mais qu’elles ne semblent pas fournir les mêmes effets secondaires bénéfiques de la méditation transcendantale. Il faut observer que ces résultats peuvent être critiqués, du fait notamment que le degré d’amélioration des états d’anxiété est auto-évaluée. La dimension subjective de cette approche conduit notamment à soulever la question de la part de l’effet placebo dans les bénéfices observés. Il n’en reste pas moins que les effets rapportés de manière convergente au travers de différentes analyses témoignent du caractère potentiellement positif d’une telle approche. A ce titre, cette forme de relaxation semble constituer une alternative aux prises en charge plus traditionnelles (médicamenteuses) des troubles anxieux.

Marque déposée

Les auteurs de cette publication rappellent que ces troubles anxieux représentent, aux Etats-Unis, une part considérable des troubles mentaux. Leur poids économique étant estimé à plus de 42 milliards de dollars par an.

La méditation transcendantale est généralement présentée comme une technique de concentration simple ne nécessitant aucun effort particulier, pratiquée deux fois par jour. Cette technique, issue de l’hindouisme, a aussi parfois été au centre de controverses et parfois associée à des mouvements étiquetés «sectaires». Dans leur publication les deux auteurs américains (qui déclarent n’avoir ici aucun conflit d’intérêt) utilisent ce terme en tant que marque déposée: «Méditation Transcendantale®» ou «Transcendental Meditation®».

(1) Ce travail a été mené par deux chercheurs de la Georgia Regents University (Augusta), David W. Orme-Johnson et Vernon A. Barnes. Il vient d’être publié dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine. Un résumé (en anglais) de cette publication est disponible ici et la version complète (toujours en anglais) est disponible ici.

A LIRE AUSSI

Emotions
Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Incapable de gérer sa colère, un passager a été débarqué d’un avion puis interné. Car si ce sentiment...
Lire la suite
Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Burnout
LMD_burn-out_sortir

Burn-out, comment s’en sortir?

De plus en plus de personnes en Suisse souffrent d’épuisement professionnel. Avec l’aide d’un psychothérapeute,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PMS_solastalgie_eco_anxiete

Quand les bouleversements climatiques impactent notre santé mentale

Hausse des températures, fonte des glaciers, intensification des sécheresses, élévation du niveau de la mer… le dernier rapport du GIEC* a de quoi miner le moral. Et c’est d’ailleurs ce qui arrive à bon nombre d’entre nous, concerné·e·s par ce que l’on surnomme désormais l’anxiété environnementale ou solastalgie, soit une réaction psychologique consécutive à la crise climatique.
Videos sur le meme sujet

La technologie pour aider à la méditation

Une équipe de recherche suédoise a montré quʹune grosse éruption solaire avait eu lieu il y a environs 9'200 ans.

Éco-anxiété, pathologie ou bon sens?

Ils ont vingt ou trente ans et ils nʹarrivent pas à se projeter dans lʹavenir.

Éco-anxiété, pathologie ou bon sens ?

Ils ont 20 ou 30 ans, et ils n’arrivent pas à se projeter dans l’avenir.
Maladies sur le meme sujet
Anxiété

Anxiété

L'anxiété est un sentiment de tension interne. Normale dans certaines situations, elle peut aussi révéler des maladies ou devenir gênante au quotidien.

Symptômes sur le meme sujet

Angoisse

Je suis angoissé(e)