Dyspraxie, le trouble du «Comment faire?»

Dernière mise à jour 07/05/14 | Vidéo
La dyspraxie est un trouble invisible et encore méconnu. Les enfants qui en souffrent sont souvent maladroits, ils ont de la difficulté à nouer leurs lacets, à couper leur viande ou à s’habiller correctement.

       

Ces gestes quotidiens sont complexes pour eux car certaines zones de leur cerveau dysfonctionnent et ils doivent réfléchir à toutes les étapes de leurs gestes. Ces enfants sont souvent mal compris dans la famille ou à l’école et il existe des stratégies pour les aider à contourner leurs difficultés.

     
Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 28.04.2014. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/28-04-2014/l-antidote-dyspraxie-le-trouble-du-comment-faire.html

A LIRE AUSSI

Psycho et cerveau

TDAH - déficit de l'attention, des enfants mal compris

Environ 4% des enfants et des adolescents sont atteints par le trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Il est bien souvent la cause d'un...
Lire la suite
Troubles bipolaires

Troubles bipolaires: le yoyo des émotions

Les troubles bipolaires, anciennement appelés psychose maniacodépressive, sont des troubles qui affectent l’humeur. Ils se caractérisent par l’alternance...
Lire la suite
Aphasie

Troubles du langage oral: quand les mots ne viennent pas

Les enfants apprennent à parler naturellement, le cerveau est programmé pour qu’ils absorbent les mots et la grammaire d’une façon innée. Mais il arrive...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Masque de loup

Au travail, pour être vainqueur, faut-il être un tueur?

Quatre chercheurs se sont penchés sur les différences entre les gagnants et les perdants. Leurs résultats peuvent faire froid dans le dos. Attention: après avoir lu ces lignes, vous ne regarderez plus de la même manière votre voisin de bureau…
interview_luscher_addiction

«L’addiction et la dépendance sont deux choses différentes»

Ces phénomènes n’affectent pas le cerveau de la même manière. Éclairages de Christian Lüscher, neuroscientifique à l’Université de Genève, sommité mondiale dans ce domaine.

Comment l’addiction modifie le cerveau

Neuroscientifique à l’Université de Genève, Christian Lüscher a élucidé les mécanismes cérébraux qui conduisent à l’addiction et a trouvé le moyen de les neutraliser chez les souris. Le chercheur a reçu le prix Théodore Ott 2017 pour ses travaux qui pourraient avoir d’importantes implications cliniques.
Videos sur le meme sujet

Zoom sur la prosopométamorphopsie

Gros plan sur un trouble neurologique très rare.

Le souvenir d'une odeur

Une étude de l'Université de Genève (Unige) permet de comprendre comment le cerveau fait appel à différents types de cellules pour traiter l’information olfactive, mais aussi la remodeler selon le contexte.

La couleur des médicaments

Des goûts et des couleurs… un adage qui s’applique aussi aux médicaments.