Opérations sous hypnose

Dernière mise à jour 12/06/19 | Vidéo
Vous devez vous faire opérer? Et si au lieu d’une narcose, vous tentiez l’hypnose? Une méthode simple et naturelle, qui permet de réduire drastiquement la dose d’anesthésiques chimiques.

Elle diminue aussi les douleurs post-opératoires. Et elle a bien d’autres vertus, comme celle de calmer la peur du dentiste. Pourtant l’hypnose est encore trop peu répandue, victime de son image d’attraction pour cabaret. Or il s’agit d’un mécanisme cognitif parfaitement observable, qui fait appel à des zones bien précises de notre cerveau.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Mécanismes du cerveau

L'hypnopédie: faut pas rêver!

L'hypnopédie est une théorie selon laquelle l'Homme est capable d'apprendre en dormant.
Lire la suite
Aphasie

Troubles du langage oral: quand les mots ne viennent pas

Les enfants apprennent à parler naturellement, le cerveau est programmé pour qu’ils absorbent les mots et la grammaire d’une façon innée. Mais il arrive...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Paysage

L’hypnose soulage les douleurs

Dans l’arsenal thérapeutique utilisé pour apaiser les douleurs aiguës ou chroniques, l’hypnose constitue une arme de choix.
La douleur sous hypnose

La douleur sous hypnose

Après de nombreuses représentations mystiques, l’hypnose est de mieux en mieux connue et utilisée dans le traitement de la douleur.
PULS_soins_intensifs_hypnose

Soins intensifs: l’hypnose en renfort

Aux soins intensifs, on recourt à l’hypnose clinique pour améliorer le vécu des patients et atténuer l’empreinte du séjour.
Videos sur le meme sujet

Les effets de l'hypnose sur le cerveau

Des "hypnocontes" pour apaiser le cerveau et aider à l'endormissement: c'est la proposition de Solène Daoudal, hypnothérapeute dont le livre sort le 24 février prochain.

Une opération sans anesthésie et sans bistouri aux HUG

Lʹablation dʹun nodule thyroïdien sans anesthésie et sans chirurgie vient d'avoir lieu pour la première fois aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Ma santé confinée: lʹautohypnose

Que ce soit au niveau du corps ou de la tête, le confinement ne doit pas se traduire par une dégradation de la santé.