Des cocktails multivitaminés pour calmer l’hyperactivité?

Dernière mise à jour 10/02/14 | Article
Des cocktails multivitaminés pour calmer l’hyperactivité?
Le trouble de déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) est une affection handicapante qui semble être aujourd’hui de plus en plus fréquente. Une affection qui soulève de nombreuses questions quant à la meilleure conduite thérapeutique à tenir.

Le TDAH se caractérise par de nombreux symptômes qui peuvent être réunis en trois catégories: l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité:

  • Inattention: difficultés à se concentrer, à faire ses devoirs ou à pratiquer des jeux; difficultés à respecter les consignes, pertes d’objets, oublis.
  • Hyperactivité: mouvements incessants des mains, des pieds ou de différentes parties du corps; difficultés à rester assis longtemps; prises de parole fréquentes et intempestives.
  • Impulsivité: réponses très rapides, interruptions des autres, impossibilité de rester à sa place ou de répondre à son tour.

Surveillance prolongée

Le TDAH est aussi une affection dont les symptômes peuvent évaluer avec l’âge. Car loin d’être limitée à l’enfance, elle peut persister à l'âge adulte: on estime généralement qu’environ 4% des adultes en sont affectés.

Il y a un an une étude publiée dans la revue Pediatrics(1) a montré que le TDAH diagnostiqué durant l’enfance peut avoir des répercussions à l'âge adulte, avec un risque accru de troubles psychiatriques et d’idées suicidaires. Il s’agissait d’un travail mené par des spécialistes américains de Boston (Children's Hospital, Harvard Medical School, Boston) et de la Mayo Clinic. Leurs résultats soulignent la nécessité d’une surveillance étroite et de traitements adaptés des personnes concernées.

Les auteurs de cette publication avaient mené leur étude sur près de 6000 enfants nés entre 1976 et 1982. Parmi eux, 367 avaient été diagnostiqués comme souffrant d’un TDAH et 232 avaient pu être suivis au-delà de leur vingtième année; les trois quarts avaient reçu un traitement durant leur enfance. Il est ainsi apparu que les enfants atteints de TDAH sont plus susceptibles que les autres de souffrir de toxicomanie ou de dépendance, de troubles de la personnalité, d’épisodes hypomaniaques, d'anxiété généralisée ou de dépression majeure. Chez eux le risque suicidaire apparaît également plus élevé.

Minéraux et vitamines

L’étude aujourd’hui publiée dans le British Journal of Psychiatry(2) vient, d’une certaine manière, compléter ces observations. Elle a été menée par un groupe de chercheurs néo-zélandais dirigés par le Pr Julia J. Rucklidge (département de psychologie, Université de Canterbury, Christchurch). Elle laisse penser que des apports importants en composés multivitaminés et en minéraux pourraient être efficaces vis-à-vis des symptômes du TDAH.

Il faut ici préciser que le rôle de la nutrition dans le TDAH reste très discuté. Différentes tentatives de restriction de certains aliments ou de supplémentations avec des nutriments spécifiques ont été réalisées sans que des conclusions indiscutables aient pu être établies.

L’originalité de l’essai néo-zélandais tient au fait qu’il porte sur un éventail de nutriments à large spectre. Il comporte notamment de la vitamine D, du fer et du calcium, mais pas d’omega-3. Ce cocktail (quinze capsules quotidiennes) a été administré durant huit semaines. Un autre cocktail était composé de substances placebos. Quatre-vingt adultes volontaires ont participé à l’étude; la moitié d’entre eux avaient des antécédents de troubles psychiatriques et de traitement médicamenteux.

Amélioration des symptômes

Les chercheurs ont évalué et comparé l’évolution des symptômes des participants à partir de différentes échelles spécialisées concernant le TDAH, la dépression, ainsi que les fonctions cognitives et psychologiques. Ils expliquent constater, par rapport au groupe placebo, une amélioration des symptômes avec leur formule à base de micronutriments. Amélioration qui porte pour l’essentiel sur les symptômes du TDAH mais ne concerne pas la dépression.

Il s’agit, selon les auteurs, de résultats qui doivent être considérés comme des preuves préliminaires d'efficacité pour les micronutriments dans le traitement des symptômes du TDAH chez les personnes adultes. Des résultats selon eux d’autant plus intéressants que le profil de sécurité du traitement est a priori rassurant. Les chercheurs estiment toutefois que des études sur des échantillons plus larges et des durées plus longues sont désormais nécessaires avant de valider l'efficacité et l’innocuité de ces micronutriments dans cette nouvelle indication.

(1) Un résumé (en anglais) de cette étude est disponible ici.

(2) Un résumé (en anglais) de cette étude est disponible ici.

A LIRE AUSSI

Borderline
Enfant triste

Comment apparaît le trouble de la personnalité borderline?

Ces dernières décennies, des recherches approfondies ont été consacrées aux origines du trouble de la...
Lire la suite
Troubles bipolaires
masques

Médicaments pour le traitement des troubles bipolaires

Ces médicaments psychotropes sont utilisés pour traiter les fluctuations extrêmes de l’humeur telles...
Lire la suite
Borderline
reflet d'un visage dans un miroir

Critères diagnostiques du trouble de la personnalité borderline?

Neuf critères diagnostiques sont utilisés pour diagnostiquer le trouble de la personnalité. Ils vous...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
homme stressé

Hyperactivité, les adultes aussi

L'hyperactivité ne se limite pas à l’enfance et à l’adolescence. Une nouvelle consultation a ouvert en décembre 2011.
Y a-t-il un âge pour l’hyperactivité?

Y a-t-il un âge pour l’hyperactivité?

Le «trouble du déficit d’attention-hyperactivité» (souvent appelé TDA-H ou «hyperactivité») est de plus en plus populaire… Que signifie-t-il exactement? Se manifeste-t-il seulement chez l’enfant?
Une classe d'école

Trois idées reçues sur le déficit d’attention (avec ou sans hyperactivité) (TDA/H)

Malgré l’importante médiatisation autour du déficit d’attention, le trouble fait encore l’objet d’idées reçues. Le Dr Michel Bader, spécialiste de l’hyperactivité, psychiatre de l’Enfant, de l’Adolescent et de l’Adulte à Lausanne les déconstruit pour nous.
Videos sur le meme sujet

Hyperactivité et déficits de l'attention: le développement des enfants en question

L'antidote vous invite à découvrir l'hyperactivité et les déficits de l'attention chez les jeunes et vous aide à comprendre comment aborder le développement de ces enfants ?