Les critères de la dépression

Dernière mise à jour 10/07/15 | Article
Les critères de la dépression
La dépression est une addition de plusieurs symptômes précis qui durent un certain temps et qui entravent sérieusement le fonctionnement social et relationnel de l’individu.

La liste des ingrédients pouvant entrer dans la composition d’une dépression est longue, mais il en faut au minimum deux qui jouent les prolongations pour suspecter une dépression. La capitulation des désirs, jusqu’à celui de vivre, en est un. La tristesse sans fin et sans espoir de lendemain plus serein, en est un autre.

A noter qu’il existe plusieurs échelles d’évaluation de la dépression qui mesurent l’intensité des symptômes dépressifs.

Symptômes de la dépression

  • Tristesse inexpliquée
  • Perte d’intérêt et de plaisir
  • Fatigue, perte d’énergie
  • Incapacité de se réjouir
  • Troubles du sommeil, de l’appétit
  • Débit verbal et démarche ralentis
  • Sentiment d’impuissance
  • Incapacité de se projeter dans l’avenir
  • Sentiment de culpabilité
  • Angoisse, agitation
  • Pensées ralenties et troubles de la concentration
  • Incapacité de prendre des décisions
  • Perception et interprétation négatives des choses
  • Sentiment de ne pas pouvoir être aidé
  • Idées noires, idées suicidaires
  • Plaintes de douleurs

Durée des symptômes

Pour répondre aux critères, la dépression doit se manifester la plupart du temps, presque tous les jours, pendant au moins deux semaines consécutives.

Variantes de la dépression

Dans sa forme classique, la dépression ne laisse aucun doute sur son statut de maladie. On observe une rupture nette et franche avec l’état antérieur. L’humeur et le comportement de la personne n’ont plus grand-chose à voir avec ce qu’elle était avant. Il faut pourtant savoir qu’il n’existe pas une dépression, mais des dépressions.

François, 34 ans

«J’aimerais mieux avoir deux jambes cassées que cette maladie! Au moins j’arrêterais de tout le temps culpabiliser. Je me dis que j’ai tout pour être heureux et pourtant j’ai l’impression d’être devant une montagne impossible à escalader.»

Vous êtes dépressif… 

Le diagnostic est tombé: il s’agit bien d’une dépression. Mettre un nom sur des troubles inquiétants est souvent un gros soulagement. On se bat mieux quand on connaît l’ennemi.

Certaines personnes sont heureuses de n’avoir «qu’une dépression», alors qu’elles redoutaient un cancer ou tout autre grave problème de santé. D’autres, au contraire, ont du mal à accepter le diagnostic de trouble psychique et auraient été plus à l’aise avec une maladie «normale».

La peur d’être stigmatisés explique en partie cette réaction. Malgré tous les efforts d’information déployés, il y aura toujours des gens pour penser que tout est une question de volonté et que la dépression est un signe de faiblesse inacceptable.

Savoir que l’on souffre de dépression permet pourtant de donner un sens à ce que l’on est en train de vivre, de mettre enfin un nom sur des symptômes que l’on ne comprenait pas, de couper court à l’inquiétude personnelle autant que familiale. S’identifier comme déprimé offre une opportunité précieuse, celle d’apprendre à mieux décoder son humeur et ses émotions. Un premier pas vers la guérison.

Test: Déprime ou dépression*?

Vous êtes-vous senti déprimé ou sans espoir?

0 = Pas du tout

1 = Pendant plusieurs jours

2 = Plus de la moitié des jours durant ces deux dernières semaines

3 = Presque tous les jours

Avez-vous ressenti peu d’intérêt ou de plaisir dans vos activités ?

0 = Pas du tout

1 = Pendant plusieurs jours

2 = Plus de la moitié des jours durant ces deux dernières semaines

3 = Presque tous les jours

Si le résultat est égal ou supérieur à 3, vous avez une forte probabilité de souffrir de dépression.

*Patient Health Questionnaire, test de dépistage très fiable, également disponible sur www.alliancedepression.ch

_________

  

    

Extrait de :

J’ai envie de comprendre… la dépression (éd. 2012), de Suzy Soumaille en collaboration avec Guido Bondolfi et Gilles Bertschy

            

    

A LIRE AUSSI

Borderline
Enfant triste

Comment apparaît le trouble de la personnalité borderline?

Ces dernières décennies, des recherches approfondies ont été consacrées aux origines du trouble de la...
Lire la suite
Troubles bipolaires
masques

Médicaments pour le traitement des troubles bipolaires

Ces médicaments psychotropes sont utilisés pour traiter les fluctuations extrêmes de l’humeur telles...
Lire la suite
Borderline
reflet d'un visage dans un miroir

Critères diagnostiques du trouble de la personnalité borderline?

Neuf critères diagnostiques sont utilisés pour diagnostiquer le trouble de la personnalité. Ils vous...
Lire la suite

J'ai envie de comprendre... La dépression

Un livre de S. Soumaille, avec les Drs G. Bondolfi et G. Bertschy.

Articles sur le meme sujet
Santé_au_masculin

Les hommes ont une moins bonne santé que les femmes

En moyenne, la population masculine est plus vulnérable en termes de santé, et son espérance de vie, bien qu’elle tende à augmenter en Suisse, reste plus courte que celle des femmes. Pourquoi?

Des clés pour gérer son stress

Le stress fait partie de notre existence. Pour composer avec lui et éviter qu’il ne fasse des ravages, des stratégies existent.
Le cabinet du praticien, refuge de la détresse existentielle?

Le cabinet du praticien, refuge de la détresse existentielle?

«La médecine n’aurait jamais existé si l’on n’avait pas un jour séparé la maladie du malheur.»
Régis Debray
Videos sur le meme sujet

Détresse existentielle: la société peut aider

Notre vision de la vie peut changer, parfois jusqu'à devenir plus noir que les ténèbres. La détresse existentielle est un mal actuel dans notre société, et de l'aide existe pour y faire face. Sandrine Astori nous aide à y voir plus clair.

Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent

La dépression du post-partum et la dépression chez l'enfant et l'adolescent sont encore trop souvent méconnues. Explications dans cette vidéo.

L'image corporelle : quand le corps change

A différents âges de la vie (puberté, grossesse, ménopause, vieillesse), l'image corporelle évolue. Toute maladie, accident ou traitement est également susceptible de perturber la façon de percevoir son corps et d'entrainer une mauvaise estime de soi.
Maladies sur le meme sujet
Personne seule

Dépression

La dépression peut se manifester par une tristesse, un manque de plaisir et d'énergie, mais aussi par des changements dans le sommeil, l'appétit ou le poids.

Symptômes sur le meme sujet
La tristesse

Dépression

Je pleure souvent / je n’ai pas le moral / je suis déprimé(e)