L’importance de l'état psychologique dans les douleurs chroniques

Dernière mise à jour 20/05/14 | Article
L’importance de l'état psychologique dans les douleurs chroniques
Les troubles affectifs tels que la dépression et l'anxiété sont souvent associés aux douleurs chroniques. En effet, il existe une modulation par l'état affectif et émotionnel du patient sur ses sensations douloureuses.

Les personnes souffrant de douleurs chroniques voient leur vie quotidienne et personnelle grandement affectée. Parmi les multiples raisons pour lesquelles les douleurs persistent, les facteurs émotionnels et psychologiques jouent un rôle important. La dépression et l'anxiété, par exemple, sont les deux états affectifs le plus souvent associés aux sensations douloureuses chroniques.

La dépression

Dans la plupart des études cliniques, la dépression est le facteur le plus fréquemment associé aux douleurs chroniques. La dépression peut toucher n'importe qui, à n’importe quel moment de la vie, bien que les personnes âgées soient encore plus concernées.

L'anxiété

L'anxiété est un autre état affectif qui peut être associé à des sensations douloureuses chroniques. Tout comme la dépression, elle peut s'exprimer de manière physique en causant des douleurs, notamment un sentiment d'oppression ou de serrement au niveau du thorax.

Si elle est n'est pas contrôlée, l’anxiété contribue à la persistance des symptômes et entrave le processus de guérison. En effet, une personne qui souffre d’une anxiété non contrôlée commencera à douter de sa capacité à s'en sortir, ce qui va faire apparaître un sentiment d'impuissance. Elle risque alors de se retrouver dans une plus grande détresse psychologique qui va la pousser à éviter toute activité et tout contact social, s'enfermant dans un cercle vicieux dans lequel la douleur, l'anxiété et l'évitement vont se compléter et s'alimenter entre eux.

D'autres états émotionnels peuvent également être associés aux douleurs chroniques. Il s'agit par exemple des conséquences d’événements traumatiques qui conduisent à une perte des repères. Enfin, les sentiments de colère et d'injustice peuvent aussi renforcer l’expérience douloureuse. La dimension émotionnelle et affective est donc un élément à ne pas négliger lorsqu'un patient se plaint de sensations douloureuses à caractère chronique.

 

Référence

Adapté de «Douleurs chroniques et émotions», Pr Anne-Françoise Allaz, Dr Christine Cedraschi, Service de médecine interne de réhabilitation de Beau-séjour, Département de médecine interne et gériatrie, Centre de la douleur, HUG. In Revue Médicale Suisse 2014: 10: 221. En collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Borderline
Enfant triste

Comment apparaît le trouble de la personnalité borderline?

Ces dernières décennies, des recherches approfondies ont été consacrées aux origines du trouble de la...
Lire la suite
Borderline
reflet d'un visage dans un miroir

Critères diagnostiques du trouble de la personnalité borderline?

Neuf critères diagnostiques sont utilisés pour diagnostiquer le trouble de la personnalité. Ils vous...
Lire la suite
Troubles bipolaires
masques

Médicaments pour le traitement des troubles bipolaires

Ces médicaments psychotropes sont utilisés pour traiter les fluctuations extrêmes de l’humeur telles...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
djoko_blues_deprime

Le «Djoko blues», ou la déprime des sportifs qui ont tout gagné

Et si le fait de tout gagner était ce qui peut arriver de pire à un sportif? Novak Djokovic est en perte de motivation depuis qu’il a remporté le seul grand trophée qu’il lui manquait. Décryptage.
apports_hormones_thyroide

Les apports d’hormones ne sont pas efficaces à tous les coups

Une étude européenne dévoile que les personnes âgées, souvent atteintes d’une affection dite infraclinique, ne tirent pas forcément profit d’une supplémentation en hormones thyroïdiennes.
prevention_mode d'emploi

Prévention, mode d’emploi

L’idée de la prévention est, en fonction de l’âge, de repérer ce qui nous prédispose à une possible maladie. Puis, plus tard dans la vie, d'aller chercher les indices du développement éventuel de cette pathologie. Et, une fois qu’elle a pu être prise en charge et soignée, éviter qu’elle ne revienne. Les médecins parlent respectivement, pour ces trois étapes, de prévention primaire, secondaire et tertiaire. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un mode de vie sain permet d’éviter ou de retarder l’apparition des maladies non transmissibles (tels que cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires) dans plus de 50% des cas. Dans les faits, comment insuffler de la prévention dans sa vie? L’affaire est plus simple qu’il n’y paraît.
Videos sur le meme sujet

Contre la douleur articulaire

Le 27 septembre 2016 démarre une campagne mondiale de lutte contre la douleur articulaire.

Vivre avec la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est un des rhumatismes inflammatoires les plus fréquents.

Des recherches pour atténuer les symptômes de la douleur chronique

L’Institut de Génomique Fonctionnelle de l’Université de Montpellier a publié une étude qui décrypte les mécanismes de la douleur chronique sur l'amygdale dans "Molecular Psychiatry".
Maladies sur le meme sujet
Anxiété

Anxiété

L'anxiété est un sentiment de tension interne. Normale dans certaines situations, elle peut aussi révéler des maladies ou devenir gênante au quotidien.

Lymphœdème

Lymphœdème

Le lymphoedème est un gonflement, le plus souvent du bras ou de la jambe. qui apparaît d’une manière insidieuse et a tendance à augmenter progressivement.

Goutte

Goutte

La goutte est due à un excès d'acide urique dans le sang et à une accumulation dans les tissus. Elle provoque le plus souvent des douleurs intenses des articulations.

Symptômes sur le meme sujet
La tristesse

Dépression

Je pleure souvent / je n’ai pas le moral / je suis déprimé(e)
Playmobil

Arthralgies

J’ai mal à une/plusieurs articulation(s)

Angoisse

Je suis angoissé(e)