Post-partum: la dépression de l'heureux évenement

Dernière mise à jour 17/11/11 | Vidéo
Une naissance est un moment heureux, pourtant malgré leur bonheur, certaines mères peuvent parfois souffrir de dépression post-partum. Comme toutes les dépressions, elles doivent être prise en considération et traitée en conséquence.

Une mère sur dix souffre d'une dépression du post-partum. Et comme toutes les dépressions, elles doivent être prises au sérieux car elles engendrent de grandes souffrances.

Avec le Dr Bernard Fasnacht est obstétricien et directeur médical à l'hôpital du Chablais à Aigle.

A LIRE AUSSI

Haut potentiel

Enfant à haut potentiel: aider sans discriminer

Certains enfants intriguent par leur façon de voir les choses ou par leurs capacités cognitives supérieures à la moyenne. Des tests d'aptitudes permettent...
Lire la suite
Aphasie

Troubles du langage oral: quand les mots ne viennent pas

Les enfants apprennent à parler naturellement, le cerveau est programmé pour qu’ils absorbent les mots et la grammaire d’une façon innée. Mais il arrive...
Lire la suite
Mécanismes du cerveau

Dyspraxie, le trouble du «Comment faire?»

La dyspraxie est un trouble invisible et encore méconnu. Les enfants qui en souffrent sont souvent maladroits, ils ont de la difficulté à nouer leurs lacets,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Grossesse et émotions

«Dis maman, tu veux ou tu veux pas?»

Dans beaucoup de cas, la grossesse est certes un grand changement, mais elle est relativement bien vécue par les parents. Cependant, il arrive qu’elle se passe moins bien que ce dont le couple avait rêvé. Éclairage sur ces situations difficiles.
La dépression périnatale, beaucoup plus qu’un baby blues

La dépression périnatale, beaucoup plus qu’un baby blues

Une dépression autour de la naissance, c’est fréquent. Et si dur à admettre! Le traitement de ce mal est efficace, mais trop de dépressions périnatales ne sont jamais soignées.
Videos sur le meme sujet

La violence conjugale: Elle est inacceptable!

La violence entre conjoints touchent majoritairement les femmes, mais aussi les hommes. Les caméras de L'antidote abordent le sujet avec Philip Jaffém psychologue et directeur de l'institut universitaire Kurt Bosch à Bramois.

Les T.O.C, la prison psychologique

L'ordre, la rigueur, le fait de vérifier si une tâche est bien accomplie, ces traits de caractère sont à priori plutôt considérés comme étant des qualités. Mais parfois ces qualités peuvent se transformer en handicap. Cette vidéo vous parle des T.O.C ou Troubles Obsessionnels Compulsifs.

Schizophrénie: Privilégier le lien social

La schizophrénie : en Suisse environ une personne sur cent connaitrait des troubles schizophréniques, c'est beaucoup et l'on a toujours de cette maladie une image caricaturale, parfois encore associée à la folie. Le point sur cette maladie avec l'antidote.