Le travail: est-ce vraiment la santé?

Dernière mise à jour 10/10/11 | Vidéo
On travaille beaucoup en Suisse... en moyenne 1800 heures chaque année si l'on est employé à plein temps. Mais est-on heureux de travailler autant ? Le travail permet-il de se sentir bien et d'être en bonne santé ou au contraire est-il plutôt source de mal-être et de maladies ? Réponses dans l'émission l'Antidote.

Par définition le travail représente une charge pour celle ou celui qui l'exerce. Il peut occasionner de la fatigue, du stress, des risques, des soucis, des tensions. Tout cela n'est pas forcément de nature à nous rendre en bonne santé. Mais d'un autre côté le travail nous force à bouger, à réfléchir, à avoir des contacts sociaux. Pour savoir de quel côté penche la balance, le Dr Sophie Rusca, médecin du travail auprès du Réseau Santé Valais répond aux questions de l'antidote.

A LIRE AUSSI

Anxiété et crise psychique

Santé psychique, tous vulnérables

On parle beaucoup de santé physique… mais qu’en est-il de notre santé mentale? Nous sommes tous susceptibles de développer un jour ou l’autre un épisode...
Lire la suite
Psycho et cerveau

TDAH - déficit de l'attention, des enfants mal compris

Environ 4% des enfants et des adolescents sont atteints par le trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Il est bien souvent la cause d'un...
Lire la suite
Deuil

Le temps du deuil: donner un sens à sa vie

Avec l'annonce du décès d'un proche, le temps se fige. Puis la vie doit reprendre son cours. Comment aborder cette épreuve difficile ? Comment surmonter...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
ravages_stress_coeur

Les insidieux ravages du stress sur le cœur

Une nouvelle étude médicale publiée dans le réputé The Lancet montre que le stress doit désormais être également soupçonné dans la survenue des maladies cardiovasculaires, au même titre que les facteurs de risque classiques.
antidépresseurs_mal_connus

Les effets des antidépresseurs sont encore mal connus

En Suisse, les femmes sont deux fois plus nombreuses que les hommes à prendre des antidépresseurs.
Personne isolée dans un groupe

Gérer les «petits moments de solitude»

Le jeu social regorge de situations plaisantes, mais aussi embarrassantes. Certains y seraient très sensibles, au point de développer une forme de « stress social ». Décryptage et outils pour rester zen en public.
Videos sur le meme sujet

Les secrets de la mémoire: la mémoire traumatique et le "syndrome de stress post-traumatique"

Durant deux semaines, "CQFD" vous propose de plonger dans le monde fascinant de la mémoire.