Zoom sur la maladie d’Alzheimer

Dernière mise à jour 28/11/17 | Article
zoom_maladie_alzheimer
Lorsque des troubles de la mémoire commencent à apparaître, la maladie d’Alzheimer est souvent évoquée. Pathologie redoutée, elle attaque la mémoire de plein fouet.

Chaque jour, notre mémoire assemble une série de scénarios qui sont autant de séquences de notre vie. Cette mémoire dite épisodique stocke des événements, spécifiques de par leur contenu. La maladie d’Alzheimer est caractérisée par la difficulté, voire l’incapacité totale, à se remémorer ces moments. La visite d’un proche devient, au mieux, un vague souvenir, sans accroche sur l’échelle du temps et sans contenu précis. Les souvenirs anciens sont quant à eux bien mieux épargnés, du moins dans les premiers temps de la maladie.

Symptômes d’abord dans l’ombre

Le saviez-vous?

L’âge est le premier facteur de risque de la maladie d’Alzheimer. En raison de son caractère cumulatif, la maladie avance avec le vieillissement: plus le temps passe, plus les dépôts toxiques s’accumulent, et moins l’organisme parvient à y faire face. De façon exceptionnelle, elle peut survenir très tôt, chez les personnes âgées entre 35 et 60 ans. Il s’agit alors d’une forme génétique de la maladie d’Alzheimer: trois gènes sont connus pour être affectés de mutations déclenchant cette forme de la maladie, qui aura touché les générations précédentes, également de façon très précoce.

Les premières manifestations de la maladie sont souvent sournoises: troubles diffus, manque de concentration, changement du caractère, retrait des activités favorites ou du cercle d’amis. Ces manifestations, parfois atténuées par une forme de déni plus ou moins conscient, sont souvent mises sur le compte de l’âge ou de pathologies physiques déjà connues.

Puis les symptômes s’accentuent: des activités quotidiennes comme faire la cuisine, conduire sur un trajet connu, remplir des formulaires administratifs, gérer les finances, deviennent progressivement problématiques, suscitant l’inquiétude ou l’irritation des proches. Par la suite, les troubles de la mémoire, du langage, de la perception et de l’action sont à l’origine d’une perte d’autonomie toujours plus grande. La dépendance pour les activités quotidiennes et domestiques s’installe alors progressivement.

Des conséquences insidieuses

Si la maladie d’Alzheimer est souvent la cause d’un décès prématuré, les raisons en sont indirectes. En effet, les troubles cognitifs et de motricité engendrés réduisent la mobilité de la personne et, avec le temps, l’affaiblissent. Parmi les problèmes fréquents, les chutes qui occasionnent des fractures entraînant à leur tour de multiples complications. En provoquant une immobilisation parfois longue, elles exposent le malade à des risques accrus d’infections qui, pour certaines, peuvent s’avérer fatales.

A l’heure actuelle, rien ne permet de guérir la maladie d’Alzheimer. Les traitements d’usage ne font que limiter modestement les symptômes mais ne parviennent pas à éviter la destruction progressive des cellules du cerveau (voir infographie). Cependant, plusieurs médicaments prometteurs commencent à être évoqués. Selon des études menées aux Étas-Unis, l’anticorps que contiennent certains médicaments en développement pourrait s’attaquer aux causes de la maladie (l’accumulation du peptide A-beta amyloïde dans le cerveau) et en ralentir ainsi la progression. Une lueur d’espoir dans la recherche contre une maladie qui renferme encore bien des mystères.

infog_zoom_alzheimer

_____

Adapté du livre J’ai envie de comprendre… La mémoire et ses troubles, de Laetitia Grimaldi, avec le Pr Jean-François Démonet et Andrea Brioschi Guevara, Ed. Planète Santé, 2015.

Paru dans Planète Santé magazine N° 27 - Septembre 2017

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Libido
libido_femme_traitements

Problèmes de libido chez la femme: diagnostic et traitements

Bonne nouvelle, il existe plusieurs remèdes à un trouble du désir! Grâce au diagnostic médical et à certaines...
Lire la suite
Anxiété et crise psychique
Une anxiété durable peut cacher un trouble profond

Une anxiété durable peut cacher un trouble profond

«Des conséquences trop longtemps sous-estimées.» Martin Preisig, psychiatre au Centre hospitalier universitaire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Solitude d'une personne âgée

Les troubles mnésiques chez l’adulte âgé : déni ou oubli ?

Certaines personnes âgées ne peuvent reconnaître une réalité extérieure difficile (décès d’un proche, changement de lieu de vie, …) qui risque de les faire souffrir. Il est essentiel de pouvoir entreprendre un travail psychothérapeutique pour les aider à se représenter cet insupportable afin d’éviter qu’elles se dépriment, voir parfois se démentifient.
PULS_Brockmann_demence

«J’ai vu mon père prisonnier de la démence»

Tim Brockmann préside l’Association Suisse pour la Recherche sur l’Alzheimer, qu’il a créée en 2009 alors que son père était atteint de la maladie. Il évoque les projets de son association et son implication auprès des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). Entre espoir et combativité.
Puls_soigner_memoire

Prendre soin de sa mémoire aujourd’hui

Les troubles de la mémoire affectent durement le quotidien de la personne concernée. Lorsqu’ils sont graves, la vie des proches est aussi touchée. Poser des diagnostics plus précoces, offrir des traitements ciblés, améliorer la prévention et avancer dans la recherche: ce sont les objectifs du nouveau Centre de la mémoire des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).
Videos sur le meme sujet

Alzheimer, pas si destructrice pour les neurones

Stéphane Délétroz se penche sur une étude franco-canadienne qui remet en cause une donnée fondamentale de la maladie d’Alzheimer.

Comprendre la maladie d'Alzheimer: avis aux volontaires!

Le 21 septembre est la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer.

Dans la tête d'une personne souffrant de TOC, d'hyperactivité ou d'Alzheimer

La réalité virtuelle permet dorénavant de "se mettre" dans la tête d'une personne souffrant du Trouble obsessionnel-compulsif (TOC), d'hyperactivité ou de la maladie d’Alzheimer.
Maladies sur le meme sujet
maladie d'alzheimer: deux personnes se tiennent la main

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une dégénérescence du cerveau qui atteint surtout les personnes âgées, et qui a de nombreuses répercussions sur la vie quotidienne.

Symptômes sur le meme sujet
Pense-bête

Perte mémoire

J’ai (il a) des pertes de mémoire