Montessori en EMS

Dernière mise à jour 01/05/19 | Vidéo
La pédagogie Montessori, une méthode conçue à l’origine pour les enfants et adaptée aujourd’hui aux personnes âgées souffrant de problèmes cognitifs, offre un regard neuf sur la démence.

Depuis cinq ans, l’établissement neuchâtelois Petit-Chézard, un établissement psycho-gériatrique, vit une petite révolution dans le monde des EMS. Les soignants appliquent la méthode Montessori aux personnes âgées souffrant de troubles cognitifs. La grande majorité des vingt habitants de la maison présente des signes de démence qui peuvent aller de modérés à avancés. Mais plutôt que de les réduire à leurs seules fragilités ou incapacités, la démarche Montessori consiste à se concentrer sur tout ce que la personne est encore capable de faire. Dans le but de conserver son autonomie le plus longtemps possible, l’équipe sollicite le résident. Sa participation à la vie quotidienne se fait en fonction de son parcours de vie, de ses envies et de ses capacités. Un reportage aussi intéressant qu’émouvant.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Bien vieillir

Vieillir musclé

Le muscle perd près de 50% de sa masse musculaire entre 30 et 80 ans. Cependant, il est possible de combattre cette fonte musculaire en pratiquant des...
Lire la suite
Alimentation des seniors

La semaine du goût: le gras et lʹalimentation des personnes âgées

A lʹoccasion de la Semaine du goût, qui se tient dans toute la Suisse du 12 au 22 septembre 2019, Sarah Dirren vous propose de découvrir toute cette semaine...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Dina_Zekry

«Je suis une incorrigible optimiste»

Le parcours de la Pre Dina Zekry, médecin-cheffe du Service de médecine interne de l’âgé des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), est mû par une ambition: comprendre, soulager et anticiper les défis liés à l’âge.
limiter_insomnie_age

Comment limiter l’insomnie quand on prend de l’âge?

L’insomnie est un mal fréquent chez les personnes âgées. Avant de songer aux somnifères, on peut déjà modifier certains paramètres pas forcément médicaux.
apports_hormones_thyroide

Les apports d’hormones ne sont pas efficaces à tous les coups

Une étude européenne dévoile que les personnes âgées, souvent atteintes d’une affection dite infraclinique, ne tirent pas forcément profit d’une supplémentation en hormones thyroïdiennes.
Videos sur le meme sujet

Les chutes: tomber quand on est âgé

Chaque année en Suisse, 280’000 personnes font une chute qui nécessite un traitement ambulatoire ou une hospitalisation.

Le pourquoi de l'épidémie mondiale de chutes chez les personnes âgées

Entre 2000 et 2016, le nombre de décès dus à des chutes chez des personnes de plus de septante-cinq ans a triplé.

Aînés et médicaments: l’overdose!

La polymédication des personnes âgées, un véritable défi de santé publique. Les effets secondaires d’un cocktail médicamenteux peuvent rendre malade.