Proches aidants: SOS, je m’épuise

Dernière mise à jour 08/09/15 | Vidéo
Le rôle des proches aidants est essentiel dans notre société. Il permet d’allonger le maintien à domicile, d’accompagner une personne malade, handicapée ou âgée et de lui donner des soins et du temps.

Malgré le fait que ce travail peut être gratifiant, et que la relation qui se crée est souvent forte, le proche peut aussi s’épuiser. Il faut souvent être présent de jour, comme de nuit, adapter son organisation et son travail à la situation et vivre des émotions fortes, accompagnées parfois par un stress. Un proche sur deux s’épuise durant son parcours d’aidant. Il est toutefois possible de prévenir les risques et de se préserver.

________

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 28.08.2015. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://canal9.ch/proches-aidants-sos-je-mepuise/

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé

Pour une belle vieillesse, bougez et restez curieux

Le nombre de personnes âgées augmente. En 2040, un valaisan sur huit, par exemple, aura plus de 80 ans. Comment relever ce défi au niveau de la prise en...
Lire la suite
Bien vieillir

Vieillir, activité physique sous ordonnance

Chaque année, environ un tiers des plus de 65 ans sont victimes de chutes. Un médicament tout simple existe pourtant et permet de prévenir efficacement...
Lire la suite
Cataracte

Cataractes : quand le voile s'installe

La cataracte est la cause de cécité la plus répandue. Le seul remède est l'opération chirurgicale. Aujourd'hui, plus de 14 millons de personnes par an...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Au secours des proches aidants

Quand on aide au quotidien un parent âgé, un enfant handicapé ou un proche malade, il faut aussi accepter de se faire aider.
Entre épuisement et aides, «chacun fait comme il peut»

Entre épuisement et aides, «chacun fait comme il peut»

Les proches aidants sont considérablement mis à contribution pour le maintien à domicile des personnes malades en fin de vie. Des structures d’aide existent pour le malade et également pour les proches aidants. Or, ces derniers ne les connaissent pas toujours bien et n’ont pas toujours les moyens d’y recourir.
Proche aidant: il faut savoir demander de l’aide

Proche aidant: il faut savoir demander de l’aide

Le proche aidant est une personne qui consacre régulièrement de son temps pour aider au quotidien un proche atteint dans sa santé, son autonomie. Grâce au soutien du proche aidant, la personne accompagnée par un enfant, un parent, un ami, peut continuer à vivre chez elle et maintenir sa vie sociale.
Videos sur le meme sujet

Alcoolisme: la vulnérabilité des seniors

A l'heure où débute la "semaine alcool 2015", Antoine Droux focalise son attention sur une population très à risque et vulnérable vis-à-vis des problèmes d’alcool: les personnes âgées.

Zoom sur l'apprentissage prénatal

Les études en neurosciences nous apprennent que la vie fœtale est déjà une période d’apprentissage.

La sieste, idéale pour mémoriser!

Des chercheurs de l’Université libre de Bruxelles montrent qu’une heure et demie de sieste permet aux enfants de mieux mémoriser les apprentissages.