Les maux de ventre sont-ils les mêmes à tout âge?

Dernière mise à jour 06/11/12 | Article
Les maux de ventre sont-ils les mêmes à tout âge?
Le mal de ventre est un symptôme bien connu de la population, parfois sans qu’aucune cause ne puisse être identifiée. Chez les personnes âgées, la prise en charge de ces maux représente souvent un véritable défi pour le médecin. Eclairages.

Plus l’âge avance, plus la démarche pour arriver à un diagnostic devient complexe pour le clinicien. D’abord parce qu’il est plus difficile pour la personne âgée d’expliquer ses symptômes: les problèmes de mémoire peuvent interférer avec l'histoire du patient et les difficultés d'élocution ou d'audition peuvent rendre l'entretien très laborieux. Les effets de certains médicaments (par exemple les sédatifs) compliquent également les choses. De plus, beaucoup de personnes âgées, par peur de perdre leur autonomie, ont tendance à minimiser ce qui leur arrive.

Ce que dit le corps

Mais ce n’est pas tout. La réaction du corps à la maladie se modifie également avec les années. Chez le jeune patient, le cœur s'accélère souvent lorsque le corps est en souffrance.  Cette accélération peut être réduite voire  absente chez une personne plus âgée donnant une fausse impression de «bonne santé». La fièvre n’est pas toujours présente lors d’infection ou d’inflammation.  La sensibilité au niveau abdominal peut également être abaissée rendant l'examen clinique moins précis. Tous ces paramètres rendent les pathologies plus difficiles à diagnostiquer que chez une personne jeune. Les médecins ont alors souvent recours à davantage d’examens complémentaires, notamment des radiographies ou des scanners.

Causes fréquentes de maux de ventre

Chez les personnes de plus de 65 ans se présentant aux urgences pour des douleurs abdominales, les causes les plus fréquentes sont d'ordre inflammatoire et touchent le plus souvent le pancréas (pancréatite), les diverticules (diverticulite) ou la vésicule biliaire (cholecystite). Viennent ensuite toutes les «douleurs abdominales non spécifiques» pour lesquelles aucun diagnostic précis ne sera retenu malgré de nombreuses investigations. Enfin, nous trouvons les «iléus» (lorsque les intestins «se bloquent») et les constipations.

Les patients atteints de «douleurs abdominales non spécifiques» représentent près de 20% des personnes âgées qui quittent les urgences. Cela ne signifie pas que la douleur ait été minimisée par le personnel soignant, mais que pour le moment le diagnostic n’est pas clair et qu'un suivi ou contrôle à distance par le médecin traitant est nécessaire.

Importance de la communication

Dans cette étude, il est démontré que dans deux tiers des cas de «douleurs abdominales non spécifiques» chez la personne âgée, le médecin de famille était déjà au courant de la problématique. Il est parfois difficile de comprendre de quoi l’on souffre, d’où l’importance de poser ses questions à son médecin de famille et de favoriser la communication entre les différents intervenants.

Pour conclure, les diagnostics sont plus difficile à poser à mesure que l’âge avance en raison de réponses modifiées du corps, des médicaments pris à domicile ainsi que des éventuelles autres maladies présentes. Une bonne communication et des examens complémentaires aident à trouver une cause aux maux de ventre. Il arrive toutefois de ressortir des urgences sans savoir exactement de quoi l’on souffre. Un suivi chez son médecin généraliste est alors primordial.

Référence

Adapté de «Abdomen aigu chez la personne âgée aux urgences», Drs B-K Tran et Y. Groebli du département de chirurgie HNe-Pourtalès, Dr Y Espolio Desbaillet du département de gériatrie HNe-Val-de-Travers, Dr V. Della Santa du département des urgences HNe-Multisite, Neuchâtel. In Revue médicale suisse 2012; 8: 1548-52, en collaboration avec les auteurs.

RMS-350

A LIRE AUSSI

Bien vieillir
Qu'est-ce que la déshydratation?

Qu'est-ce que la déshydratation?

L'eau est le composant principal de l'organisme, et représente environ 60% du poids d'un être humain....
Lire la suite
Bien vieillir
Repas de personnes âgées

Troubles de la déglutition chez la personne âgée

Manger est l’un des seuls actes de notre vie quotidienne qui lie à la fois nécessité vitale et plaisir....
Lire la suite
Canicule
La canicule cause déshydratation, coups de chaleur et insomnies

La canicule cause déshydratation, coups de chaleur et insomnies

Quand le mercure s’affole, l’organisme est menacé d’hyperthermie. Les conséquences ne sont pas anodines.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
tranquilisants_pas_innocents

Des tranquillisants pas si innocents

Sur le long terme, les benzodiazépines, prescrites notamment contre l’anxiété, ne sont pas sans risque, en particulier chez la personne âgée.
vrai_faux_mal_de_dos

Mal de dos: vérités et idées reçues

Huit personnes sur dix seront un jour ou l’autre victimes d’un mal de dos. Mais savez-vous quelles chaussures porter pour éviter ces douleurs ou encore quel matelas choisir?
survivre_role_proche_aidant

Survivre à son rôle de proche aidant

Courses, entretien, soins corporels, visites… les tâches accomplies pour soutenir un proche malade ou en perte d’autonomie sont nombreuses. Conseils pour éviter l’épuisement
Videos sur le meme sujet

L'afantasie ou l’incapacité de produire des images mentales

Fermez les yeux, essayez d’avoir des images de votre dernière sortie en ski ou de vos parents…

Au chevet de l'âme des soldats

Anne Baecher s'intéresse à l’état de stress post-traumatique (ESPT) chez les soldats.

L’âgisme dans la santé

Bastien Confino s'attaque à une question éthique: peut-on faire de l'âgisme médical?