Des centenaires sont capables de véritables performances athlétiques

Dernière mise à jour 28/09/16 | Article
Une analyse de multiples records permet de découvrir que le corps humain est capable de performances insoupçonnées. Et ce, jusqu’à des âges très avancés. Explications.

Alors que les Jeux Olympiques de Rio 2016 sont à peine terminés, une étude qui ne manquera pas de surprendre a été publiée dans la revue Age et Ageing1 et témoigne des performances insoupçonnées dont le corps humain est parfois capable.

Les chercheurs ont analysé les records d’athlètes centenaires dans différentes disciplines. Ils ont comparé par la suite ces données avec les records mondiaux actuels, toutes catégories d’âge confondues. Le record du cycliste centenaire Robert Marchand, avec près de 27 kilomètres parcourus en une heure, apparaît comme le plus impressionnant car la réduction de ses performances est assez limitée compte tenu de son âge.

Déclin à partir de quarante ans

A partir de données de sites d’associations et de fédérations sportives, les chercheurs Romuald Lepers,  Paul J. Stapley  et Thomas Cattagni ont identifié 60 performances réalisées par dix-neuf centenaires (hommes et femmes) dans trois disciplines: athlétisme, natation et cyclisme. Très loin des records mondiaux actuels, leurs performances n’en apparaissent pas moins comme de véritables prouesses, compte tenu du fait que, comme l’attestent de précédents travaux, c’est à partir de 40 ans que les performances commencent le plus souvent à décliner et ce, de 7 à 14% tous les dix ans. Des pourcentages qui semblent épargner le cycliste Robert Marchand, 104 ans: la réduction de ses performances n’est que de 50,6% quand on les compare au record du monde de cette discipline, obtenu par Bradley Wiggins en 2015 (plus de 54 kilomètres en une heure, contre 27 pour Robert Marchand). Marchand se déplace en vélo seulement deux fois moins vite que Bradley Wiggins, là où les autres athlètes centenaires performent en moyenne quatre fois moins bien que les détenteurs des records en athlétisme et en natation.

Au-delà des caractéristiques physiologiques remarquables de Robert Marchand pour son âge, les chercheurs ont aussi mis en évidence un déclin des performances lié à l’âge moins important pour le cyclisme en comparaison de l’athlétisme ou la natation.

Cette recherche s’inscrit dans le contexte démographique actuel et (sans doute) à venir: l’augmentation considérable de la longévité humaine depuis un siècle. Les projections des démographes des Nations Unies laissent penser qu’en 2050 la planète comptera 3,4 millions de centenaires. Combien, parmi eux, seront encore des athlètes? Que faire pour, dès aujourd’hui, prévenir au plus vite et au mieux la réduction d’autonomie des personnes qui avancent en âge? De nombreuses questions auxquelles acteurs de la santé et chercheurs devront apporter des éléments de réponse.

________

1 Un résumé (en anglais) de cette publication est disponible ici: “Centenarian athletes: Examples of ultimate human performance?”

A LIRE AUSSI

Bien vieillir
Qu'est-ce que la déshydratation?

Qu'est-ce que la déshydratation?

L'eau est le composant principal de l'organisme, et représente environ 60% du poids d'un être humain....
Lire la suite
Personnes âgées
Doigts tenant un ressort

Bien savoir vieillir : des exercices simples pour être en forme

Être en forme, c'est avoir la capacité de supporter un effort physique, ce qui inclut la force, l'endurance,...
Lire la suite
Bien vieillir
Repas de personnes âgées

Troubles de la déglutition chez la personne âgée

Manger est l’un des seuls actes de notre vie quotidienne qui lie à la fois nécessité vitale et plaisir....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
sport_seniors

Les bienfaits du sport chez les seniors

De plus en plus de retraités pratiquent une activité physique. Ils en retirent de nombreux bénéfices pour leur santé. Mais avant de reprendre l’entraînement, un passage chez son médecin est recommandé.
Videos sur le meme sujet

Pour une belle vieillesse, bougez et restez curieux

Le nombre de personnes âgées augmente. En 2040, un valaisan sur huit, par exemple, aura plus de 80 ans. Comment relever ce défi au niveau de la prise en charge, des infrastructures et du quotidien ? L'antidote fait le point.