Somnifères? Pas forcément nécessaires!

Dernière mise à jour 22/08/13 | Article
Somnifères? Pas forcément nécessaires!
Au fil du temps, de nombreuses personnes remarquent que leur sommeil se modifie, en qualité ou en quantité, et cela peut représenter une souffrance.

De nombreuses influences s'exercent sur le sommeil avec l'âge: changement des rythmes de vie et d'activité, réduction physiologique des besoins en sommeil, problèmes de santé physique ou psychique interférant avec l'endormissement ou le maintien du sommeil, médicaments, etc.

Il n'y a pas de réponse toute faite pour la personne âgée qui se plaint de mal dormir. C'est un problème qui doit être évalué de manière globale et traité de manière individualisée. En particulier, l'utilisation éventuelle de somnifères doit être mûrement réfléchie et prévue sur la durée la plus courte possible. En effet, ces médicaments peuvent rapidement induire une dépendance. Même lorsqu'ils sont pris depuis de nombreuses années, ils peuvent être, peu à peu, moins bien tolérés et favoriser alors des chutes et des pertes de mémoire.

Vous avez du mal à dormir?

Le sommeil évolue tout au long de la vie. Avec l’âge, il peut devenir plus entrecoupé, moins profond, plus court. Mais vous pouvez l’améliorer par des moyens simples, sans médicament.

Quelques conseils de votre médecin et de votre pharmacien pour améliorer votre sommeil

  • Soyez active et actif durant la journée mais évitez une activité physique intensive dans les heures qui précèdent le coucher;
  • exposez-vous à la lumière naturelle durant la journée, au soleil si la météo le permet;
  • évitez les boissons contenant des excitants (café, thé, alcool) ainsi que le tabac dès le début de l’après-midi;
  • limitez la consommation de boisson après 18 heures (sauf en cas de canicule), cela peut suffire à éviter de se réveiller pour aller uriner la nuit;
  • mangez léger le soir, la digestion d’un repas copieux peut interférer avec le sommeil;
  • améliorez l’environnement de votre chambre à coucher: moins de lumière, bonne aération, température pas trop élevée;
  • observez des horaires réguliers pour vous coucher et vous lever, mais n’allez au lit que lorsque vous avez sommeil;
  • essayez de mettre en place un rituel du sommeil: une activité relaxante, lecture au fauteuil ou musique, à vous de trouver ce qui vous plaît et vous calme.

En cas de réveil durant la nuit

  • Respirez lentement, profondément et régulièrement, sortez de votre lit si vous n’avez pas réussi à vous rendormir après trente minutes;
  • sortez de la chambre, buvez une boisson chaude, pratiquez une activité reposante;
  • retournez au lit lorsque l’envie de dormir est revenue, pas avant;
  • le lendemain, levez-vous à votre heure habituelle, même si la nuit a été mauvaise. Ne faites pas de sieste durant la journée, vous dormirez d’autant mieux le soir.

Vous prenez des somnifères?

Attention, ce ne sont pas des médicaments anodins! Ils ont souvent des effets indésirables (troubles de la mémoire, chutes, dépendance, etc.). Ils induisent un sommeil moins réparateur que le sommeil naturel. Leur efficacité diminue avec le temps.

Arrêter les somnifères et retrouver un sommeil de qualité, c’est possible!  

 

Pour en savoir plus

A LIRE AUSSI

Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anesthésie
Une banane

Circoncision: à quoi sert le prépuce?

La circoncision, du latin circumcisio, signifiant «découper autour», consiste en l’ablation du prépuce,...
Lire la suite
Paracétamol
Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Vous ne connaissez peut-être pas le paracétamol et, pourtant, vous en avez déjà sûrement ingurgité. En...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
sommeil_fatalite

Même s’ils sont de plus en plus fréquents, les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité

De plus en plus observé et contrôlé, le sommeil reste une fonction biologique mystérieuse. Pourquoi certains ont de la peine à s’endormir? Et comment aborder les problèmes d’insomnie? Les réponses du Dr Raphaël Heinzer, co-auteur du livre «Je rêve de dormir» aux éditions Favre et fondateur du Centre d’investigation et de recherche sur le sommeil (CIRS) du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) qui fêtera ses dix ans le 13 décembre prochain.

Benzodiazépines: vrai ou faux?

Des réponses aux idées reçues sur ces médicaments aux propriétés tranquillisantes et hypnotiques.
Maladies sur le meme sujet
Insomnie

Insomnies

Les troubles du sommeil constituent un véritable problème de santé publique, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques.