Des cellules en or

Dernière mise à jour 25/07/11 | Vidéo
Comment se passe le traitement de la leucémie ou d’autres maladies graves du sang au moyen d’une transplantation de cellules souches hématopoïétiques? Témoignages.

La transplantation contre les cancers du sang

Ce numéro de Pulsations est consacré au traitement de la leucémie ou d’autres maladies graves du sang au moyen d’une transplantation de cellules souches hématopoïétiques. Ces cellules jeunes du sang ont la propriété de donner naissance à toutes les cellules sanguines : globules rouges, globules blancs et plaquettes. En Suisse romande, les Hôpitaux universitaires de Genève sont le seul centre à traiter des cancers du sang en transplantant ces cellules souches. En 25 ans, plus de 500 personnes ont été ainsi soignées. Comment cela se passe-t-il ? Suivez, dans cette émission, le parcours de Michel, 49 ans, avant, pendant et après sa transplantation, et les explications des spécialistes sur ces traitements qui durent environ 6 semaines dans un environnement aseptisé. Avec également les témoignages de Jacques, transplanté il y a 16 ans, et des parents de Chloé, âgée de 7 ans et greffée il y a 3 ans et demi.

Source

Pulsations TV - Octobre 2010

Vidéo originale: http://www.dailymotion.com/video/xf7ddt_des-cellules-en-or_tech?search_algo=1

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
 immunotherapie_futur

L’immunothérapie, arme du futur

Cette approche stimule le système immunitaire pour combattre le cancer. Un vaccin thérapeutique bientôt en étude de phase II aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
cancer_2016

Le cancer en 2016

Contre le cancer, quels progrès ont été réalisés ces dernières décennies et quels sont les défis brûlants? Les réponses d’un expert, le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du Service d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève.
Impression 3D: quelles utilisations en médecine?

Impression 3D: quelles utilisations en médecine?

Imprimer en 3D? Si le concept est curieux, il n’en est pas moins réel. Au lieu de disposer de l’encre sur le papier, les imprimantes 3D chauffent des petites bobines de plastique qu’elles disposent selon le modèle qu’on leur a fourni. Couche après couche, l'imprimante 3D produit ainsi un volume. L'usage de cette technique va se généraliser en médecine, explique le Dr Martin Broome, chirurgien maxillo-facial au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). D’une part, parce qu’elle permet une certaine personnalisation: imprimée en 3D, une pièce peut être réalisée sur mesure et parfaitement adaptée à un individu donné. D’autre part, car elle garantit un haut degré de précision, jusqu’à 32 microns pour les pièces imprimées au CHUV. Quelques exemples d’emplois.
Videos sur le meme sujet

Lausanne, capitale de l'immunothérapie

L'immunothérapie est une arme supplémentaire, à côté de la chirurgie, de la radiothérapie et de la chimiothérapie, dans la lutte contre le cancer.

Les nouvelles thérapies anti-cancer

A l'occasion de ses 10 ans, "36.9°", le magazine santé de RTS Un, consacre une émission aux nouvelles thérapies contre le cancer, ou plutôt les cancers, car la génétique a permis de montrer qu'il s'agit en fait de milliers de maladies différentes.

La théranostique à l'assaut du cancer

Stéphane Délétroz vous propose de découvrir une nouvelle manière de lutter contre le cancer.
Maladies sur le meme sujet
Echantillons de sang

Leucémies (cancer du sang)

Chaque année en Suisse, quelque 950 personnes développent une leucémie, ce qui correspond à environ 3% de toutes les maladies cancéreuses.