D’une pierre deux coups contre le cancer

Dernière mise à jour 24/05/17 | Audio
Loading the player ...
Des chercheurs fribourgeois ont compris comment booster le système immunitaire et bloquer les métastases.

Les explications de ce "coup double" contre le cancer avec Curzio Rüegg, professeur de pathologie à l’Université de Fribourg (Unifr), invité par Bastien Confino.

"Cancer: d'une pierre deux coups" (Unifr)

Plus d'infos sur le cancer dans le dossier spécial de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Prothèses, implants et greffes

Réapprendre à marcher après une paralysie des jambes

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à restaurer la marche chez des rats dont la moelle épinière avait subi une...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_pathologistes_oncologues

Traitement du cancer: les pathologistes au chevet des oncologues

Plus un jour ou presque ne se passe sans qu’on annonce une «révolution» dans le traitement du cancer.
PULS_pathologistes_oncologues

Traitement du cancer: les pathologistes au chevet des oncologues

Plus un jour ou presque ne se passe sans qu’on annonce une «révolution» dans le traitement du cancer.
Cheville enflée

Œdèmes lymphatiques après un cancer

Les œdèmes lymphatiques sont des accumulations d’eau dans les bras ou les jambes. Ils surviennent après des opérations du cancer, parfois rapidement, parfois après plusieurs années. Les œdèmes lymphatiques sont traités par physiothérapie.
Videos sur le meme sujet

La protonthérapie, des protons contre des tumeurs

L’Institut Paul Scherrer (PSI) inaugure une nouvelle plate-forme de traitement par protonthérapie, le Gantry 3.
Maladies sur le meme sujet
Pancreas

Cancer du pancréas

Chaque année en Suisse, 1100 personnes développent un cancer du pancréas (carcinome pancréatique), ce qui correspond à environ 3% de toutes les maladies cancéreuses.