Cancer: des biomarqueurs pour prédire le succès d'une immunothérapie

Dernière mise à jour 11/01/18 | Audio
Loading the player ...
La moitié environ des patients atteints d'un cancer ne réagit pas à une immunothérapie tout en en subissant les effets secondaires.

Des chercheurs zurichois ont identifié des biomarqueurs sanguins qui pourraient permettre de prédire le succès ou non de ce type de traitement.

Les explications d'Olivier Michielin, chef de l’oncologie personnalisée analytique au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Plus d'infos sur le cancer dans le dossier de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
cancer_2016

Le cancer en 2016

Contre le cancer, quels progrès ont été réalisés ces dernières décennies et quels sont les défis brûlants? Les réponses d’un expert, le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du Service d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève.
immunotherapie_ou_sommes_nous

Immunothérapie: où en sommes-nous?

Moins d’une décennie après son arrivée, l’immunothérapie suscite les espoirs les plus vifs, mais fait aussi des déçus. Explications.
radiotherapie_flash_espoir

La radiothérapie FLASH: l’espoir d’une nouvelle arme contre le cancer

Utilisant des faisceaux d’irradiation ultra-brefs, cette technique pourrait venir à bout de certaines tumeurs résistantes aux traitements.
Videos sur le meme sujet

Femmes et hommes pas égaux dans les traitements oncologiques

Virginie Langerock se penche sur la médecine de genre, en particulier concernant les traitements oncologiques.

La 3D pour tester en 5 jours les traitements personnalisés

Des chercheurs genevois et lausannois font faire à la recherche un nouveau pas en direction de la médecine personnalisée dans le traitement du cancer.