L'Immersive Lab, entre art et science

Dernière mise à jour 26/02/20 | Audio
Loading the player ...
Imaginé par Daniel Bisig et Jan Schacher, tous deux artistes numériques, et chercheurs à l'Institut d'informatique musicale et de technologie du son de la Haute École dʹart de Zurich, l'Immersive Lab est un espace interactif et multisensoriel qui vise à mettre en réseau l'art et la science.

Immersion multifacette avec Jan Schacher, co-concepteur du projet, artiste numérique et chercheur à l'Institut d'informatique musicale et de technologie du son de la Haute École dʹart de Zurich, et Bruno Herbelin chercheur au laboratoire de neurosciences cognitives à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Une chronique de Sarah Dirren.

L'Immersive Lab

Immersive Lab – Exposition à ArtLab

Institut d'informatique musicale et de technologie du son de la Haute École dʹart de Zurich

Jasch

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Rééducation

Nouvelle vie après accident: aller de l’avant malgré tout

750000 personnes sont victimes d’un accident chaque année. Certains accidents sont graves et vont avoir des répercussions sur la vie et sur le travail...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
google_menace_memoire

Google menace-t-il notre mémoire?

Les objets connectés et le cloud changent profondément notre rapport à la mémoire. En bien ou en mal?
PULS_robots_enfants_hospitalises

Hoppy et Billy, robots de compagnie en pédiatrie

«Il aide beaucoup mon fils durant ses soins pas très sympathiques. Il nous aide aussi à passer le temps, qui est parfois bien long aux soins intensifs.» Celui dont parle Caroline, maman de Hugo, 7 ans, n’est ni un infirmier, ni un médecin, mais… un robot.
plongée_médecine_hyperbare

Plongée dans la médecine hyperbare

Avec ses gros hublots, elle a l’air d’un sous-marin échoué dans les sous-sols des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). La chambre hyperbare est pourtant une merveille de technologie, irremplaçable pour traiter avec l’oxygène les accidents de plongée, les intoxications à des fumées, les plaies à cicatrisation difficile, les lésions après une radiothérapie, les gelures ou encore les infections des os.
Videos sur le meme sujet

Une méthode non invasive dʹobservation de la moëlle épinière

Des chercheurs de lʹEcole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont mis au point une technique non invasive d'observation de l'activité de la moëlle épinière.

Intelligence artificielle versus intelligence humaine

Lʹintelligence artificielle est-elle vraiment intelligente? Pour répondre à cette question, il faut commencer par se pencher sur les similarités entre lʹintelligence artificielle et la nôtre.

Comment rendre l'intelligence artificielle bénéfique

L'importance cruciale de rendre lʹintelligence artificielle (IA) robustement bénéfique, cʹest le thème de l'ouvrage "Le fabuleux chantier".