Les gènes influencent le goût

Dernière mise à jour 24/02/16 | Audio
Loading the player ...
Et si tout ce que vous mangez et buvez était dicté par vos gènes?

Une étude de nutrigénomique publiée dans le "European Journal of Genetic" révèle que les femmes seraient plus enclines que les hommes à aimer le vin blanc. Cet attrait serait inscrit dans le génome.

Quentin Bohlen recueille l'éclairage de Murielle Bochud, médecin cheffe à l'Institut de médecine sociale et préventive du CHUV, spécialiste en épidémiologie génétique.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Anti-inflammatoires

Le comment du pourquoi: médicaments à jeun

Pourquoi faut-il prendre certains médicaments à jeun?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
immunotherapie_poumon

L’immunothérapie, une arme contre le cancer du poumon

De tous les cancers, celui qui touche les poumons est le plus mortel. Chaque année en Suisse, 3000 personnes y succombent. L’immunothérapie, visant à renforcer les défenses naturelles, donne à espérer.
tests_genetiques_promesses

Tests génétiques: risques et promesses

De plus en plus de consommateurs confient leur ADN à des sociétés privées avec des attentes parfois démesurées et une faible conscience des risques.
habitat_bien-etre_liens

Habitat et bien-être, des liens étroits

À l’heure où la recherche de logement en Suisse romande ressemble à un parcours du combattant, on peut s’interroger sur l’impact des déménagements sur le bien-être au cours de la vie. Le Dr Bram Vanhoutte, sociologue à l’Université de Manchester, s’est intéressé à cette question.
Videos sur le meme sujet

Une molécule efficace contre l’ulcère de Buruli

Des chercheurs de l’Institut suisse de santé tropicale et de santé publique de Bâle viennent de découvrir une puissante alternative aux traitements existants contre l'ulcère de Buruli.

Gros plan sur des tissus intelligents aux multiples fonctions

Des chercheurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont trouvé un moyen simple et rapide pour fabriquer des fibres multi-matériaux super-élastiques et ultra-performantes.

Remarcher après une paralysie?

On ne guérit pas d’une paralysie. En revanche, on pourrait imaginer la court-circuiter en passant par-dessus la lésion pour reconnecter les parties en amont et en aval de la moelle épinière. C’est l’idée que le chercheur de l’EPFL Grégoire Courtine poursuit depuis de nombreuses années: 36,9° l’a suivi dans cette quête passionnante.