La génomique environnementale

Dernière mise à jour 04/02/16 | Audio
Loading the player ...
Stimulée par l’accélération des technologies du séquençage de l’ADN, la génomie environnementale ouvre des perspectives vertigineuses aux sciences du vivant.

Rédigé par des chercheurs du CNRS, un livre vient de paraître sur ce nouveau champ de recherche.

Présentation avec Dominique Joly, directrice scientifique adjointe de l’Institut écologie et environnement du CNRS, et co-auteur de "Empire du Vivant, l’ADN de l’Environnement".

A l’orée des années 2000, le séquençage à haut débit révolutionnait les capacités et la rapidité d’analyse de l’ADN. Grâce à ces nouvelles technologies, il est désormais possible d’inventorier et de caractériser des milliers d’espèces de macro et de micro-organismes, et d’accéder en quelques heures seulement à la séquence complète d’une bactérie. Les scientifiques peuvent également, à partir d’un simple échantillon de sol ou d’eau, connaître l’information génétique contenue dans de l’ADN ancien.

C’est ainsi une "datavalanche" de données de séquençage d’ADN qui tombe dans les éprouvettes des scientifiques. Mais à quoi peuvent bien servir toutes ces informations?

Selon ses promoteurs, ce nouveau champ de recherche représente une opportunité exceptionnelle pour répondre aux défis du XXle siècle dans les domaines de l’environnement, du réchauffement climatique et de la biodiversité. Plus généralement, la génomique environnementale devrait permettre de mieux maîtriser les impacts des changements globaux sur les écosystèmes.

On en parle avec Dominique Joly, directrice scientifique adjointe de l’Institut écologie et environnement du CNRS, et co-auteur de "Empire du Vivant, l’ADN de l’Environnement", paru aux éditions du Cherche midi, interrogée par Lucile Solari.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Anti-inflammatoires

Le comment du pourquoi: médicaments à jeun

Pourquoi faut-il prendre certains médicaments à jeun?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
immunotherapie_poumon

L’immunothérapie, une arme contre le cancer du poumon

De tous les cancers, celui qui touche les poumons est le plus mortel. Chaque année en Suisse, 3000 personnes y succombent. L’immunothérapie, visant à renforcer les défenses naturelles, donne à espérer.
tests_genetiques_promesses

Tests génétiques: risques et promesses

De plus en plus de consommateurs confient leur ADN à des sociétés privées avec des attentes parfois démesurées et une faible conscience des risques.
habitat_bien-etre_liens

Habitat et bien-être, des liens étroits

À l’heure où la recherche de logement en Suisse romande ressemble à un parcours du combattant, on peut s’interroger sur l’impact des déménagements sur le bien-être au cours de la vie. Le Dr Bram Vanhoutte, sociologue à l’Université de Manchester, s’est intéressé à cette question.
Videos sur le meme sujet

Remarcher après une paralysie?

On ne guérit pas d’une paralysie. En revanche, on pourrait imaginer la court-circuiter en passant par-dessus la lésion pour reconnecter les parties en amont et en aval de la moelle épinière. C’est l’idée que le chercheur de l’EPFL Grégoire Courtine poursuit depuis de nombreuses années: 36,9° l’a suivi dans cette quête passionnante.

Les cobayes humains

Quand l'industrie pharmaceutique néglige les maladies peu rentables, les chercheurs indépendants peinent à développer de nouveaux médicaments. Exemple avec une molécule contre la tuberculose développée à l'EPFL.