20 bougies pour la carte du génome humain

Dernière mise à jour 12/02/21 | Audio
Loading the player ...
Le 12 février 2001, les revues scientifiques "Nature" et "Science" publiaient pour la première fois la séquence quasiment complète des trois milliards de bases du génome humain.

Cette avancée a permis, notamment, de mieux comprendre les causes génétiques de certaines maladies.

Retour sur cette révolution scientifique mais aussi sociétale et commerciale avec Alexandre Reymond, directeur du Centre intégratif de génomique de lʹUniversité de Lausanne, interrogé par Sarah Dirren.

Plus d'infos sur le génome dans le dossier de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Psychotropes

Les thérapies psychédéliques aux Hôpitaux universitaires de Genève

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) conduisent des "thérapies psychédéliques" à base de LSD, dʹeskétamine ou de MDMA.
Lire la suite
Prothèses, implants et greffes

Réapprendre à marcher après une paralysie des jambes

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à restaurer la marche chez des rats dont la moelle épinière avait subi une...
Lire la suite
Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
pulsations_interview_Korff

«La neuro-pédiatrie est une spécialité multidisciplinaire par excellence»

Tandis que son domaine connaît une véritable révolution grâce à l’essor de la génétique, le Dr Christian Korff, responsable de l’Unité de neuropédiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), reste mobilisé sur des enjeux majeurs en lien avec le quotidien des enfants.
LMD_autisme_génétique

Autisme: la part génétique se confirme

Si l'errance du diagnostic reste le lot de nombreuses familles, les recherches se multiplient pour percer les causes de l'autisme. Et la piste génétique n'est pas en reste: près d’un cas de trouble autistique sur cinq trouverait son origine dans les gènes des jeunes patients.
rene_frydman

Pr René Frydman: «La connaissance peut être retardée, enfouie, mais tôt ou tard, elle se dévoile»

Dans le monde médical, René Frydman est ce que l’on appelle une superstar. Spécialiste en gynécologie-obstétrique, père du premier bébé-éprouvette en France, puis plus tard du premier bébé-médicament, co-fondateur de Médecins Sans Frontières avec Bernard Kouchner, professeur émérite… son curriculum vitae suscite l’admiration. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, il mène en parallèle diverses recherches, organise des colloques, a une vie de famille, se rend régulièrement à l’opéra, produit quasiment tout seul des émissions médicales à grand succès sur France Culture, et pratique même des accouchements. Retenu à l’Assemblée Nationale, il arrive avec une heure de retard à notre rendez-vous: «J’essaie de changer la loi, vous comprenez».
Videos sur le meme sujet

Comment Crispr, le couteau suisse de la génétique, ne cesse dʹêtre amélioré

Crispr, ce ciseau génétique dont la découverte a été récompensée en 2020 par le Nobel de chimie, a révolutionné les sciences moléculaires.

L'épigénétique pour améliorer lʹefficacité des chimiothérapies

En modifiant lʹexpression de certains gènes par des médicaments épigénétiques, les tumeurs pourraient plus ou moins bien résister aux médicaments anticancéreux.

Ça nʹa pas de science: la génomique récréative

Il y a les opinions, les rumeurs, les modes et il y a la science.