Dépistages: pour qui, pourquoi?

Dernière mise à jour 22/01/14 | Vidéo
Le dépistage est une mesure préventive qui s’adresse à une population en bonne santé. Il consiste à repérer des maladies avant qu’elles ne deviennent symptômatiques. Et c’est loin d’être simple, il y a tout un équilibre à trouver, entre les intérêts du dépistage et les inconvénients.

Pour être efficace, le dépistage doit permettre de baisser la mortalité liée à une maladie, il doit être simple, comporter peu d’effets secondaires, avoir une possibilité de traitement. Mais les dépistages comportent aussi des inconvénients : ils peuvent créer des résultats faussement positifs ou négatifs, ils créent de l’angoisse, des cas de surdiagnostics. L’Antidote dresse un portrait simple des recommandations actuelles en Suisse en termes de dépistage.

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 20.01.2014. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/02-12-2013/depistages-pour-qui-pourquoi.html

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

En Suisse, le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent

Entre 50 et 69 ans, le dépistage du cancer colorectal par recherche de sang dans les selles ou coloscopie est très efficace.
J’ai une grosseur, un kyste… que faire?

J’ai une grosseur, un kyste… que faire?

L’apparition soudaine d’une grosseur sur la peau, ou juste en dessous, peut sembler très banale à certains et inquiéter d’autres. Il est toutefois important de la montrer à son médecin traitant qui pourra rapidement déterminer si le cas est bénin ou s’il nécessite une surveillance ou des investigations supplémentaires. Car il peut aussi bien s’agir d’un kyste que d’une tumeur bénigne ou maligne.
Cerveau sur circuit imprié

Dépister la maladie d’Alzheimer des années avant qu’elle apparaisse. Et après?

C’est pratiquement certain: on saura bientôt diagnostiquer cette affection incurable longtemps en amont des premiers symptômes. Il restera alors à organiser une prévention efficace.
Videos sur le meme sujet

Cancer du sein: dépister pour mieux soigner

Cancer le plus fréquent chez la femme, surtout après 50 ans, le cancer du sein touche les femmes dans leur intégrité et a une connotation particulière. L'antidote nous aide à faire la lumière sur cette maladie.

Cancer du côlon: dépister c'est soigner

Le cancer du colon est l'un des cancer les plus fréquents. Il est mortel pour 1600 personnes par année en Suisse. Ce cancer peut être pris en charge tôt afin d'améliorer les chance de traitement. Comment faire? L'antidote nous aide à en savoir plus.

Cancers: faire pencher la balance du bon côté

Avec les progrès de la médecine moderne, les gens vivent plus longtemps et certaines maladies ont quasiment disparu. Mais le cancer fait de plus en plus de morts et s'annonce comme un des défis de la médecine. Cette émission se penche sur cette maladie.
Symptômes sur le meme sujet

Ganglion

J'ai une grosseur/un ganglion qui m'inquiète