Plastie et remplacement de la valve aortique

Dernière mise à jour 12/07/11 | Article
remplacement de la valve aortique
Le coeur est constitué de quatre cavités : deux oreillettes et deux ventricules. L'oreillette gauche reçoit le sang oxygéné des poumons, le transmet au ventricule gauche qui se charge de l'envoyer vers les organes pour les alimenter. La valve aortique, à la sortie du ventricule gauche, contrôle l'entrée du sang dans le système circulatoire. Chez certaines personnes cette valve est malformée ou défaillante.
CHUV

Un article du Service de chirurgie cardio-vasculaire (CHUV)

Les études montrent que près de 2% de la population adulte est porteuse d’une valvulopathie. Cette prévalence s’accroît avec l’âge pour atteindre 10 à 15 % chez les patients de plus de 75 ans. La valvulopathie aortique est essentiellement une pathologie de la personne âgée, mais il existe aussi des formes congénitales. 

La sténose aortique est la maladie valvulaire la plus fréquente. Elle est le plus souvent d’origine dégénérative (vieillissement et calcification progressive de l’anneau valvulaire et des sigmoïdes aboutissant à une fusion des feuillets en bloc), ou congénitale (valve bicuspide au lieu de tricuspide). Elle peut aussi être, dans de rares cas, d’origine rhumatismale (séquelles d’une infection à streptocoques, rare sous nos latitudes).

La sténose aortique, forme un obstacle à l’éjection du sang entre le ventricule gauche et l’aorte avec, dans les formes sévères, une inadaptation du débit cardiaque à l’effort entraînant une insuffisance cardiaque qui se manifeste cliniquement par de la dyspnée d’effort, des syncopes et parfois des douleurs thoraciques. Parfois les symptômes peuvent manquer alors que la valve est déjà fortement atteinte, raison pour laquelle une attitude chirurgicale est parfois proposée en l’absence de symptômes.

Le traitement de la sténose de la valve aortique est exclusivement chirurgical par remplacement de cette dernière.

L’insuffisance aortique est souvent associée à une dégénérescence des feuillets ou peut être due à une maladie congénitale du tissu élastique (syndrome de Marfan). L’insuffisance aortique peut aussi être aiguë, il faut alors dans ce cas rechercher une endocardite ou une dissection aortique.

Le traitement est chirurgical si la fuite est importante et/ou s’il y a un retentissement sur le ventricule gauche (dilatation).

Le traitement chirurgical

Le remplacement de la valve aortique nécessite la mise en place de la CEC (circulation extra-corporelle) et l’arrêt du cœur, puis l’ouverture de l’aorte juste au-dessus de la valve. La valve native est ainsi accessible et excisée puis remplacée par une prothèse mécanique (en métal, voir Figure 1) ou biologique (ou «bioprothèse», en tissus d’animaux traités, voir Figure 2).

L’avantage de la valve mécanique est sa durée de vie supérieure à celle de la valve biologique; l’inconvénient est la nécessité d’un traitement anticoagulant à vie. Elle est recommandée chez les patients jeunes.

L’avantage de la valve biologique est la durée courte du traitement anticoagulant (3 mois) mais elle se détériore plus rapidement (environ 10-15 ans) d’où fréquemment la nécessité d’une ré-opération. Elle est donc implantée chez des patients plutôt âgés (au-dessus de 65 ans selon les guidelines de l’American Heart Association) ou chez les jeunes femmes susceptibles d’être enceintes.

Photo d'une valve aortique mecanique

Figure 1: prothèse valvulaire mécanique

Photo d'une valve biologique aortique

Figure 2 : Prothèse valvulaire biologique

  

Le traitement par voie mini-invasive

L'amélioration de la technique opératoire nous à permis de développer des technique de remplacement de la valve aortique par mini-thoracotomie, par mini-sternotomie ou par voie transapicale.

Article original: http://www.cardio-vascular.chuv.ch/ccv_home/ccv-professionnels/ccv-prof-operations/ccv-prof-int_card-adultes/ccv-prof-int-cardiaques-plastie-valve-aortique.htm

A LIRE AUSSI

Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anesthésie
Une banane

Circoncision: à quoi sert le prépuce?

La circoncision, du latin circumcisio, signifiant «découper autour», consiste en l’ablation du prépuce,...
Lire la suite
Paracétamol
Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Vous ne connaissez peut-être pas le paracétamol et, pourtant, vous en avez déjà sûrement ingurgité. En...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Consultation préanesthésique: évaluer les risques opératoires

La consultation préanesthésique sert à choisir la technique et à assurer le suivi postopératoire le plus approprié.

Le cœur, pompe autonome mécanique et électrique

Plus que tout autre organe du corps humain, le cœur est vital. L’entraîner en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant sainement est utile pour prévenir les maladies qui peuvent le toucher.
machine_coeur_poumon

Perfusion vasculaire: la machine «cœur-poumon»

Pour réaliser une opération à cœur ouvert, la machine «cœur-poumon» est indispensable. La spécialiste en perfusion vasculaire, Eleonora De Stefano, cheffe perfusionniste au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), nous en détaille les fonctionnalités.
Videos sur le meme sujet

Le futur de la médecine

Demain, un tiers de la population aura plus de 65 ans. 40% de la population aura une maladie chronique. Les hôpitaux seront saturés, les médecins trop peu nombreux et les coûts de la santé continueront de prendre l’ascenseur. Dès lors, quelles sont les mesures adoptées par le monde médical pour répondre à ces problématiques?

Vaccins: quelle utilité?

Se faire vacciner n'est jamais un plaisir, ça pique, ça gonfle, et parfois on se sent un peu patraque. Mais pourquoi se vaccine-t-on au juste? Le point avec l'antidote.

Rougeole: faisons la disparaitre!

Faire disparaitre durablement le spectre d'une maladie contagieuse, c'est l'objectif de bien des responsables de santé publique à travers le monde. Par le passé ils y sont parvenus, et ils comptent bien récidiver. Cette émission vous en apprend plus sur l'une de ces maladies : la rougeole.