Cathéter veineux central

Dernière mise à jour 29/07/11 | Article
Cathéter
Le cathéter est utilisé principalement dans le cadre de la dialyse. Il s'agit d'un petit tube en plastique introduit soit au bas de la clavicule, soit au niveau de la cuisse ou encore au cou. Explications.

Un cathéter est un tube creux de plastique souple que le médecin place dans une veine du cou (veine jugulaire), de l’épaule (veine sous-clavière) ou de la cuisse (veine fémorale). Placé provisoirement ou de façon permanente, il constitue un accès pour réaliser une dialyse.

Cathéter provisoire

Il peut être utilisé immédiatement après sa pause. Réservé à la pratique de l’hémodialyse, ce cathéter sert de manière temporaire, en cas d’urgence ou dans l’attente de la création d’une fistule. Il peut rester en place de 10 jours à 3 semaines. Sa pose est réalisée sous anesthésie locale par des médecins néphrologues expérimentés. La durée de l’intervention varie de 30 à 45 minutes. Un pansement est ensuite mis en place et doit le rester en permanence. A la fin de la procédure, un contrôle radiologique peut être effectué pour vérifier la position du cathéter dans la veine.

Cathéter tunnelisé

Ce cathéter constitue un accès permanent pour vous dialyser quand toutes les possibilités de la fistule sont épuisées. La mise en place d’un cathéter permanent se fait au bloc opératoire sous anesthésie locale par des médecins néphrologues expérimentés. Lors de son implantation, un trajet sous la peau est réalisé afin de diminuer au maximum les risques infectieux.

La durée de l’intervention est d’environ une heure. Un pansement est ensuite posé et ne doit pas être enlevé. Un contrôle radiologique sera effectué après la pose pour vérifier son positionnement.

Surveillance et conseils de soins

Sont valables pour les deux types de cathéter:

 • la réfection de votre pansement se fait à chaque dialyse

 • ne pas mouiller le pansement du cathéter (soins d’hygiène adaptés)

ezembed

 • le pansement doit être toujours présent et fermé

 • éviter de tirer sur le cathéter

 • si douleurs, température, démangeaisons et/ou écoulements au niveau du cathéter, prévenir immédiatement votre centre d’hémodialyse (cf. procédures d’urgence)

Source

Brochure d'information destinée aux proches Vous débutez un traitement pour insuffisance rénale, publication des Hôpitaux Universitaires de Genève

Article original: http://www.hug-ge.ch/_library/pdf/Actualite_sante/broch_insuffisance_renale.pdf

A LIRE AUSSI

Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anti-inflammatoires
Guérir d'une épaule douloureuse demande de la patience

Guérir d'une épaule douloureuse demande de la patience

Fréquents et douloureux, les problèmes à l'épaule prennent du temps à guérir. L'origine de la douleur...
Lire la suite
Paracétamol
Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Vous ne connaissez peut-être pas le paracétamol et, pourtant, vous en avez déjà sûrement ingurgité. En...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Consultation préanesthésique: évaluer les risques opératoires

La consultation préanesthésique sert à choisir la technique et à assurer le suivi postopératoire le plus approprié.

Le cœur, pompe autonome mécanique et électrique

Plus que tout autre organe du corps humain, le cœur est vital. L’entraîner en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant sainement est utile pour prévenir les maladies qui peuvent le toucher.
Videos sur le meme sujet

Le pacemaker se fait tout petit

Huma Khamis se plonge de la monde du pacemaker, un appareil bien connu qui se miniaturise.

Opération à cœur fermé et à cœur battant

Elisabeth Gordon vous raconte l’histoire de Nelly, une petite française de cinq ans qui souffrait d’une malformation cardiaque.

Une mini pompe pour les cœurs fatigués

Bastien Confino s'intéresse à une nouveauté dans la chirurgie cardiaque.