Le social freezing ou la congélation d'ovocytes

Dernière mise à jour 11/05/16 | Audio
Loading the player ...
Huma Khamis s'intéresse au social freezing.

Cette technique, qui consiste à prélever les ovocytes et à les congeler en vue d’une future grossesse, aurait été utilisée par des centaines de femmes en 2015. La raison n'est pas médicale, mais sociale. 

On en parle avec Dorothea Wunder, spécialiste de la médecine de reproduction et d’endocrinologie gynécologique.

> Sujet en nouvelle diffusion

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Santé sexuelle

Définition, pratique, impacts… gros plan sur la masturbation

Alors qu’une grande partie des gens s'adonne à la masturbation, il reste difficile d’en parler.
Lire la suite
Santé sexuelle

Un corps, deux sexes

Autrefois appelés hermaphrodites, les personnes intersexes seraient des milliers en Suisse sans qu'en général leur entourage ne sache rien de leur différence.
Lire la suite
Santé sexuelle

Millenials: baisse du désir masculin?

Jamais le sexe n’a semblé si présent, à portée des yeux et de la main. Internet, magazines, sites de rencontres… le produit est en libre accès, hyperconsommé,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
amis_fertilite

Amis et ennemis de la fertilité

Faire un bébé est un rêve parfois difficile à réaliser. Selon l'OMS, l'infertilité est définie comme l'absence de grossesse malgré un an de rapports sexuels réguliers. Ses causes sont imputables dans une même proportion de 30% aux hommes, aux femmes, et au couple; le 10% restant demeure inexpliqué. Des difficultés d'ordre médical –problèmes génétiques, malformations, traumatismes, pathologies hormonales, endométriose– ainsi que divers autres facteurs peuvent influencer la conception d'un enfant.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Jacques Testart, biologiste et père scientifique du premier bébé éprouvette de France

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.
Maladies sur le meme sujet
Test de grossesse négatif

Infertilité

En fonction de l'âge, il est conseillé de consulter après six mois ou une année de tentatives infructueuses pour mettre en route une grossesse. L'absence de règles pendant six mois sans grossesse doit aussi amener à consulter. Enfin, il est bon de se rappeler que dans la moitié des cas la cause de l'infertilité se trouve chez l'homme.

Symptômes sur le meme sujet
Que faire si je n'arrive pas à avoir d'enfant?

Infertilité

Je n'arrive pas à avoir d'enfant