Cancer du col de l'utérus: un nouveau vaccin, une nouvelle arme

Dernière mise à jour 13/10/11 | Vidéo
Le service cantonal de la santé publique vient d'annoncer le début de la campagne de vaccination contre les papillomavirus. Ce virus est responsable du cancer du col de l'utérus. Explications de la Dre Claire-Anne Siegrist.

Deuxième cancer le plus fréquent chez la femme (après le cancer du sein) le cancer du col de l'utérus est en rapport direct avec l'activité sexuelle, causé par le virus du Papillome Humain (HPV), et donc peut toucher toutes les femmes. Le frottis permet un bon dépistage, et un nouveau vaccin a été mis au point pour prévenir l'infection du papillomavirus. La Dre Claire-Anne Siegrist,  présidente de la commission fédérale de la vaccination lève le voile sur ce nouveau vaccin.

A LIRE AUSSI

Santé sexuelle

Un corps, deux sexes

Autrefois appelés hermaphrodites, les personnes intersexes seraient des milliers en Suisse sans qu'en général leur entourage ne sache rien de leur différence.
Lire la suite
Viagra

Le Viagra féminin arrive aux USA

Le premier Viagra féminin a obtenu aux Etats-Unis son autorisation de mise sur le marché.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
cancer_2016

Le cancer en 2016

Contre le cancer, quels progrès ont été réalisés ces dernières décennies et quels sont les défis brûlants? Les réponses d’un expert, le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du Service d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève.
Maladies sur le meme sujet
Des reins

Cancer du rein

Chaque année en Suisse, on dénombre près de 900 nouveaux cas de cancer du rein (carcinome des cellules rénales), ce qui représente environ 2 % de toutes les maladies cancéreuses. Les hommes sont davantage touchés que les femmes (deux tiers contre un tiers). Le cancer du rein apparaît généralement à un âge avancé : 44 % des patients ont entre 50 et 69 ans au moment du diagnostic, 45 % ont 70 ans et plus.

Un utérus

Cancer du corps utérin

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 900 nouveaux cas de cancer du corps de l’utérus (carcinome de l’endomètre, sarcome de l’utérus), ce qui représente quelque 5 % de toutes les maladies cancéreuses chez la femme. Le risque augmente fortement à partir de 50 ans : près de la moitié des patientes sont âgées de 50 à 69 ans au moment du diagnostic, 45 % ont 70 ans et plus.

Homme tenant une bouteille d'eau

Cancer de la vessie

Chaque année en Suisse, quelque 1200 personnes développent un cancer de la vessie, ce qui correspond à environ 3% de toutes les maladies cancéreuses.