Médecine personnalisée, découvrez le passé du futur

Dernière mise à jour 17/09/18 | Article
medecine_personnalise_passe_futur
La médecine personnalisée promet beaucoup mais soulève également bien des questions. Venez poser les vôtres et en apprendre plus sur le passé, le présent et l’avenir de cette médecine de demain.

Au salon Planète Santé live

du 4 au 7 octobre 2018
Palexpo, Genève

  • «Speed dating» pour parler de médecine personnalisée
  • Explorez la médecine personnalisée à travers le temps et l’espace

(Stand Réseau romand Science et Cité)

  • Analyse de l’ADN et identification de mutations génétiques: comment ça marche?
  • A destination des plus jeunes: des jeux sur la génétique vous attendent!

(Stand SIB Institut Suisse de Bioinformatique)

La médecine personnalisée fait beaucoup parler d’elle. Mais le concept divise. A commencer par le terme même: la médecine n’a-t-elle pas toujours été personnalisée? Faudrait-il donc plutôt parler de médecine de précision? Plus concrètement: dans quelle mesure la perception de la santé et de la maladie va-t-elle changer? Et si finalement cela coûtait trop cher? Face aux nombreuses questions que soulève déjà aujourd’hui cette médecine de demain, le Réseau romand Science et Cité (RRSC) vous propose durant le salon Planète Santé live des activités pour partager vos propres questionnements et en apprendre un peu plus sur ce sujet parfois abstrait.

Des animations surprenantes

Créé en 2002, le RRSC est une association active dans le champ de la culture scientifique qui compte parmi ses membres la majorité des musées, associations de culture scientifique et universités de Suisse romande. «Nous avons fait le choix d’aborder le thème de la santé personnalisée dans un esprit ludique et même parfois au second degré», dévoile Horace Perret, secrétaire de l’association et chargé de projet à l’Interface sciences-société de l’Université de Lausanne. «Nous avons imaginé des animations pour tous publics, afin que les visiteurs puissent s’emparer du sujet d’une manière différente de ce qu’ils voient habituellement.»

L’équipe du Réseau romand Science et Cité a en effet tout mis en œuvre pour surprendre les visiteurs. Elle propose aux férus d’énigmes et d’enquêtes de pousser la porte du «Bureau international de la Médecine Perso» pour une exploration de la médecine personnalisée à travers le temps et l’espace. De nombreux objets, prêtés par les membres du RRSC, permettront de voir comment la médecine a de tout temps tenté de se «personnaliser».

Un face-à-face original

Mais il ne sera pas question que de passé. C’est bien de présent, et peut-être d’avenir, qu’il sera possible de discuter avec des experts du domaine. Et là encore, le Réseau romand Science et Cité ose un format de rencontre inhabituel: le speed dating! «Nous voulons susciter des rencontres conviviales où chacun pourra poser sa propre question. Et ce format de 10 minutes nous semble bien adapté à une discussion à brûle-pourpoint qui permette de repartir avec une réponse… ou au moins des éléments de réflexion», décrit Horace Perret.

L’avis des citoyens est par ailleurs au cœur du projet «L’Homme sur Mesure», récemment sélectionné par la Fondation Leenaards dans le cadre de son initiative Santé Personnalisée & Société. Le salon sera donc également l’occasion de débattre dans le cadre d’un café scientifique sur le thème «La santé personnalisée, un progrès vraiment?». Visiteurs et acteurs suisses romands de la santé personnalisée partageront leurs points de vue sur les bénéfices, mais aussi les risques et les enjeux sociétaux de la médecine qui se dessine pour les prochaines décennies.

________

Paru dans Planète Santé magazine N° 30 – Août 2018

A LIRE AUSSI

Génétique
Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

De quoi notre identité génétique est-elle faite? La réponse la plus simple serait «de notre famille»....
Lire la suite
Don du sang
L’ABC des groupes sanguins

L’ABC des groupes sanguins

Que signifient les lettres et les signes qui désignent notre groupe sanguin? Combien y en a-t-il? Les...
Lire la suite
Génétique
Être père après 45 ans fragilise la santé de l’enfant

Être père après 45 ans fragilise la santé de l’enfant

Dans les pays industrialisés, les hommes ont tendance, tout comme les femmes, à faire des enfants de...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_geissbuhler_cybermedecine

«Cybermédecine: notre société doit faire des choix»

Les technologies numériques prennent une place toujours plus grande dans le système de santé. Selon le Pr Antoine Geissbuhler, médecin-chef du Service de cybersanté et de télémédecine et responsable du Centre de l’innovation des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), il faut veiller à en garder le contrôle.
accelerateur_medecine_personnalisee

Coup d’accélérateur pour la médecine personnalisée

Avec l’ouverture du premier centre de génomique de Suisse à Genève, l’arc lémanique mérite plus que jamais le surnom de «Health Valley». Equipé de séquenceurs à haut débit ultraperformants, le centre doit répondre à la demande exponentielle de décryptages d’ADN et accélérer l’avènement de la médecine individualisée.
PULS_big_data_meilleur

Big data: pour le meilleur et pour le pire

Les données, désormais produites en masse, sont à l’origine de l’essor de la médecine personnalisée.
Videos sur le meme sujet

Santé personnalisée, une santé sur mesure

C’est l’histoire d’une médecine sur mesure, de précision, qui propose une analyse moléculaire pour chaque patient, pour chaque maladie, et un traitement individuel.

Le quantified self 2.0 ou la prévention personnalisée

90 étudiants lausannois portent depuis bientôt quatre mois une montre qui mesure leur activité physique.

Une app pour connaître son état de santé en temps réel

Stéphane Délétroz présente une application de santé connectée en cours de développement.