Patients-soignants: vers une relation de confiance

Dernière mise à jour 31/07/12 | Vidéo
Les relations entre les patients et les soignants ont évolué. Aujourd'hui le corps médical doit aussi être à l'écoute, collaborer et établir une relation de confiance avec les patients. Un reportage qui examine la psychologie médicale.
Source

L'antidote est l'émission de prévention et de promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 19.03.1012. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/19-03-2012/vers-une-relation-de-confiance.html

A LIRE AUSSI

Don du sang

L'importance du don du sang

Sarah Dirren vous donne rendez-vous en direct du centre Transfusion interrégionale de la Croix-Rouge suisse (CRS) à Epalinges.
Lire la suite
Don d'organe

Les animaux, futurs donneurs dʹorganes

Lʹidée de transplanter des organes d'animaux chez des patients pour pallier au manque de donneurs refait surface.
Lire la suite
Directives anticipées

Un jeu pour aider à remplir ses directives anticipées

Moins d’une personne sur dix remplirait des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu'elle aimerait recevoir, ou non, au cas où elle ne...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS38B_ascension_télémédecine

L’irrésistible ascension de la télémédecine

Pour la télémédecine, le COVID-19 a fait l’effet d’un accélérateur de pratiques. Quantité d’outils ont été développés afin de répondre aux nécessités de la crise sanitaire. Plébiscités par les patients, ils devraient se pérenniser.
PS38B_télémédecine_covid-19

Le Covid-19 révèle la palette de prestations de la télémédecine

Avant le Covid-19, la téléconsultation était quasiment l’unique forme de télémédecine utilisée en Suisse. La crise a permis d’étoffer les services. Tour d’horizon.
Le cabinet du praticien, refuge de la détresse existentielle?

Le cabinet du praticien, refuge de la détresse existentielle?

Il fixe le sol, son visage est sombre, il tremble, ses mains sont agitées d’un mouvement nerveux répétitif. Il parle peu, d’une voix monocorde et, par moments, je perçois un sanglot contenu. Parfois, rarement, son visage se relève, son regard s’éclaire et brille de fierté quand il parle de son fils aîné qui veut devenir médecin. Puis l’angoisse le reprend, avec le désespoir.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Marie Schneider, une spécialiste de l'adhésion thérapeutique

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Gros plan sur la communication thérapeutique

Bastien Confino se penche sur la communication thérapeutique.

Les biais de genre en médecine

Les hommes et les femmes ne sont pas égaux dans le domaine de la médecine.