Médecins de premier recours: lutter contre la pénurie

Dernière mise à jour 10/10/11 | Vidéo
Certaines vallées, certains lieux éloignés des centres urbains risquent bien de se retrouver durablement sans médecins de premier recours. Cette émission fait le point et vous présente ces habitants qui doivent se déplacer, pour consulter et se faire soigner.

Certaines régions doivent faire face à une pénurie de médecins. La nuit ou durant les weekends la situation peut être difficile : les gardes médicales, en dehors des heures d'ouverture des cabinets ne pouvant être assurées qu'avec beaucoup de difficultés. Face à cette pénurie, les structures de premier recours vont certainement devoir changer. Et les patients aussi, devront modifier leur utilisation de services médicaux. Quand aux médecins qui souhaitent s'installer, eux aussi voient leur métier évoluer. Avec le Dr Jean-Pierre Deslarzes, directeur médical de l'Organisation Cantonale Valaisanne des Secours.

Loading the player ...

Source

L'antidote est l'émission de prévention et de promotion de la santé sur canal9. En partenariat avec:

Service de la santé publique du canton du Valais
Canal9
Promotion Santé Valais
Addiction Valais

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/17-05-2010/medecins-de-premier-recours-lutter-contre-la-penurie.html

Articles sur le meme sujet
PS53_prevenir_guerir_comment

Prévenir plutôt que guérir: oui, mais comment?

Les coûts de la santé prennent l’ascenseur. Pour inverser cette tendance, la population devrait idéalement moins recourir aux soins. Les milieux de la prévention s’activent pour y parvenir, mais la tâche est complexe.
LMD_diabète_inégalités

Diabète: les inégalités sociales se creusent

Les maladies chroniques sont plus fréquentes dans les couches défavorisées de la population. Une réalité que les politiques de santé ne prennent pas suffisamment en compte, comme le souligne une récente étude menée dans le canton de Genève.
PS51_populations_vulnerables

Les populations vulnérables ne sont pas toujours celles qu’on imagine

La pandémie a montré que les personnes à protéger en priorité d’une infection au coronavirus n’étaient pas uniquement celles désignées par les autorités. Le point avec le Dr Kevin Morisod, médecin et assistant de recherche au Département vulnérabilités et médecine sociale à Unisanté, à Lausanne.
Videos sur le meme sujet

Pionnières oubliées de la médecine: une histoire de lutte et de reconnaissance

Dans cette chronique, Anne Baecher sʹintéresse au destin souvent négligé des femmes dans la médecine.

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population pour qu’elle devienne critique face à la publicité, pour qu’elle puisse choisir librement de ses comportements. C’est tout ce qu’on peut mettre à profit pour améliorer la santé maintenant et dans le futur.

A qui profite la Journée internationale de la NASH?

La stéatose hépatique non alcoolique (NASH), baptisée "maladie du soda" ou "maladie du foie gras non alcoolique", est mise à l’honneur le 12 juin 2018 avec une première Journée internationale qui lui est dédiée.