L'hôpital du futur

Dernière mise à jour 05/10/18 | Audio
Loading the player ...
A quoi ressemblera l'hôpital du futur?

Les soins se prodigueront-ils encore à l'hôpital? Comment la technologie transforme-t-elle déjà la prise en charge des patients? L'avenir des soins, on y réfléchit et on y travaille: la preuve avec le Centre de l'innovation des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), qui présente, à son stand, deux chambres du futur.

Anne Baecher et Stéphane Délétroz sont accompagnés d'Antoine Geissbühler, médecin chef du Service de cybersanté et télémédecine des HUG, et de Sylvie Mihaylov, cheffe de projet à l'Institution genevoise de maintien à domicile (IMAD), pour cette première partie d'émission.

"Notre vision de l'hôpital du futur" (Centre de l'innovation des HUG - Planète Santé)

Le Centre de l'innovation des HUG

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Entrée en EMS: home sweet home

Les gens entrent de plus en plus tard en EMS, suite à une chute par exemple, ou lorsque la personne n’est plus en sécurité seule à la maison. Souvent,...
Lire la suite
Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Illustré_médecine_genre_inverser_recherches

Médecine: et si on parlait de sexe en même temps que de genre?

De nombreuses différences hommes-femmes ne sont pas assez considérées dans les prises en charge médicales. Le point avec la professeure Carole Clair, spécialiste de la question.
PS38B_ascension_télémédecine

L’irrésistible ascension de la télémédecine

Pour la télémédecine, le COVID-19 a fait l’effet d’un accélérateur de pratiques. Quantité d’outils ont été développés afin de répondre aux nécessités de la crise sanitaire. Plébiscités par les patients, ils devraient se pérenniser.