Entrée en EMS: home sweet home

Dernière mise à jour 21/01/15 | Vidéo
Les gens entrent de plus en plus tard en EMS, suite à une chute par exemple, ou lorsque la personne n’est plus en sécurité seule à la maison. Souvent, après avoir fait le deuil d’un conjoint et de son autonomie de déplacement, il faut faire le deuil du domicile et aborder ces changements du mieux possible.

            

         

Les personnes qui deviennent dépendantes se sentent parfois inutiles et n’ont plus les mêmes capacités d’adaptation. Mais elles peuvent réussir une bonne entrée en EMS, notamment en restant acteur de leur vie.

_________

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 19.01.2015. En partenariat avec:

             

Vidéo originale: http://canal9.ch/entree-en-ems-home-sweet-home/

            

A LIRE AUSSI

Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Directives anticipées

Directives anticipées: une vie dans un formulaire

Les directives anticipées demandent une réflexion profonde sur nos valeurs, sur le regard que l’on porte sur la médecine, la douleur.
Lire la suite
Directives anticipées

Un jeu pour aider à remplir ses directives anticipées

Moins d’une personne sur dix remplirait des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu'elle aimerait recevoir, ou non, au cas où elle ne...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS46_notion_mort_naturelle

«La notion de mort naturelle a perdu de sa signification»

Suicide assisté, mort naturelle, soins palliatifs? Quelles différences? Interview d’Annette Mayer, théologienne et accompagnante spirituelle en milieu hospitalier.
PS46_suicide_assisté

Suicide assisté: aussi pour les personnes qui ne sont pas en fin de vie

Les nouvelles directives sur le suicide assisté ouvrent cette pratique aux personnes malades qui ne sont pas forcément en fin de vie. L’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) et la Fédération des médecins suisses (FMH) sont enfin tombées d’accord sur un texte qui encadre cette pratique légale. Un soulagement pour les médecins. Décryptage.
PULS_invitee_muriel_delacquis

«La vie reste de la vie jusqu’au bout»

Infirmière à l’EMS des Mouilles, chargée de cours à la Haute école de santé de Genève et présidente de l’association Palliative Genève*, Muriel Delacquis a croisé la route des soins palliatifs il y a une douzaine d’années. Depuis, elle y consacre sa vie, comme une évidence.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Philip Larkin, un spécialiste des soins palliatifs

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Mourir comme à la maison

Êtes-vous comme le 80% de la population? Si vous deviez choisir où mourir, vous aimeriez être chez vous à la maison. Pourtant, seule une minorité y parvient.

Les soins qui souffraient d'un problème d'image

La plupart des gens associent soins palliatifs à la fin de vie.