Coma : cas de conscience

Dernière mise à jour 08/02/12 | Vidéo
Après un coma certains patients récupèrent toutes leurs facultés, d'autres sont en mort cérébrale ou en état végétatif.

Comment évaluer la gravité du coma ou décider d'un arrêt de soins ? Un réel défi pour le corps médical.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Politiques de santé

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population...
Lire la suite
Relation patient - médecin

Patients-soignants: vers une relation de confiance

Les relations entre les patients et les soignants ont évolué. Aujourd'hui le corps médical doit aussi être à l'écoute, collaborer et établir une relation...
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Ampoule électrique

Un principe incontournable: le consentement éclairé

Un patient peut-il accepter ou refuser le traitement qui lui est proposé? La réponse est oui, mais il faut que ce choix résulte d'un consentement éclairé. Autrement dit, le patient doit avoir été clairement informé sur tous les aspects relatifs au diagnostic, aux examens éventuels et aux traitements possibles.
Tampon avec logo Registered

Un label suisse pour les médecins?

Concurrence. De nombreux médecins étrangers viennent s’installer à Genève. Le médecin et député, Patrick Saudan, demande que le patient puisse connaître la formation reçue
par celui qui le soigne.