Forfaits hospitaliers: deux recours à Zurich

Dernière mise à jour 13/06/12 | Article
Tirelires
A Zurich, le nouveau mode de rétribution des hôpitaux a de la peine à démarrer.

Non que les partenaires, établissements hospitaliers ou assurances, contestent le nouveau système: cela n'aurait pas de sens, puisque le nouveau système de rétribution par cas a été mis en place au début de l'année dans toute la Suisse; en revanche, ils ne sont pas d'accord avec le forfait provisoire décidé par le Conseil d'Etat. Deux recours au Tribunal administratif fédéral ont ainsi été déposés, d'abord par la caisse-maladie Helsana, puis le 15 janvier par le Groupe de cliniques Hirslanden.

Le Conseil d'Etat zurichois a établi un forfait provisoire de base de 9'500.- fr. pour les hôpitaux non-universitaires. Or, pour Helsana et deux autres caisses, cette initiative est prématurée, dans la mesure où des négociations tarifaires sont en cours entre les caisses-maladie et les prestataires de soins. Elles estiment par ailleurs que les tarifs cantonaux provisoires ne devraient pas avoir la priorité sur les accords entre caisses et prestataires de soins.

Du côté du Groupe Hirslanden, on regrette également cette décision, alors même que le groupe et la communauté HSK (Helsana, Snaitas et KPT) se sont mis d'accord en décembre 2011 déjà sur un forfait de 10'250.- fr. Le Groupe Hirslanden comme les caisse-maladie redoutent un effet rétroactif redoutable pour eux comme pour les patients, dans l'hypothèse où le Conseil d'Etat relèverait le montant du forfait l'été prochain. «Ce qui est possible», concède la Direction de la Santé du canton. (phb)

A LIRE AUSSI

Génétique
Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

De quoi notre identité génétique est-elle faite? La réponse la plus simple serait «de notre famille»....
Lire la suite
Don du sang
L’ABC des groupes sanguins

L’ABC des groupes sanguins

Que signifient les lettres et les signes qui désignent notre groupe sanguin? Combien y en a-t-il? Les...
Lire la suite
Hôpital et cabinets médicaux
medecine_famille_mutation

La médecine de famille en pleine mutation

Vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques, hausse des coûts de la santé:...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
medecine_famille_mutation

La médecine de famille en pleine mutation

Vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques, hausse des coûts de la santé: en Suisse comme dans de nombreux pays industrialisés, la médecine générale est confrontée à de nombreux défis. Lors d’un séminaire en juin dernier à Lausanne, des pays francophones ont partagé leurs expériences.
Puls_Centre_simulation

Apprendre sans risque grâce à la simulation médicale

Haut lieu d’apprentissage, le Centre interprofessionnel de simulation à Genève offre aux étudiants et au personnel de la santé l’occasion de se former dans un contexte quasiment réel. Une méthode pédagogique fondée sur la coopération entre les différents corps de métiers.
decouverte_hopital_futur

A la découverte de l’hôpital du futur

Les avancées technologiques ne cessent de remodeler notre environnement. A l’hôpital, de nouveaux outils devraient permettre de consolider les relations humaines. Trois questions à Antoine Geissbuhler, médecin-chef du Service de cybersanté et télémédecine des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et Helena Bornet dit Vorgeat, cheffe de projet au Centre de l’innovation des HUG.
Videos sur le meme sujet

Psychiatrie hospitalière: la folie des tarifs réglementés

Le contrôle des coûts débarque en psychiatrie. L’incitation à raccourcir la durée des hospitalisations inquiète les professionnels.

Mon médecin est un employé Migros

Il est désormais possible de consulter un médecin Migros. En effet, le géant orange, via sa société Medbase, s’est lancé dans les soins. Cette diversification interroge: quels sont les buts de Migros? Quel public vise-t-elle? Qu’en est-il de la protection de nos données?

Rencontre avec Pierre-Alain Schmied, un jeune retraité de la médecine générale

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.