200 ans de médecine en Valais

Dernière mise à jour 01/07/15 | Vidéo
L’Antidote vous propose donc de faire un retour en arrière sur les 200 dernières années de médecine en Valais, en abordant quelques événements clés, histoire voir le présent avec un peu de recul.

En 1815, les gens en Valais vivaient en moyenne 30 ans. La mortalité infantile était courante. Un enfant sur cinq n’atteignait pas l’âge de 1 an. Les femmes en couche s’exposaient à de grands risques et l’accès aux soins était extrêmement difficile. L’état de salubrité était infect, laissant libre cours aux épidémies de toutes sortes et aux infections diverses. Au XIXe siècle, la maladie est souvent perçue comme une action divine, une fatalité contre laquelle il ne faut pas nécessairement se battre. Retour sur 200 ans d'Histoire.

________

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 22.06.2015. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://canal9.ch/200-ans-de-medecine-en-valais/

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Directives anticipées

Directives anticipées: une vie dans un formulaire

Les directives anticipées demandent une réflexion profonde sur nos valeurs, sur le regard que l’on porte sur la médecine, la douleur.
Lire la suite
Hôpital et cabinets médicaux

Disparition des généralistes : c'est grave docteur ?

En campagne, les généralistes partant à la retraite n’arrivent plus à remettre leur cabinet.
Lire la suite
Maladies sur le meme sujet
Atteinte de la moelle

Myélome multiple (plasmocytome)

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 560 nouveaux cas de myélome multiple (plasmocytome), ce qui représente environ 1 % de toutes les maladies cancéreuses.

Echantillons de sang

Leucémies (cancer du sang)

Chaque année en Suisse, on dénombre quelque 970 nouveaux cas de leucémie (cancer du sang), ce qui représente environ 2,5 % de toutes les maladies cancéreuses. Les hommes sont un peu plus touchés que les femmes (57% contre 43%). Près de la moitié des patients ont 70 ans et plus au moment du diagnostic. Avec près d’un tiers de tous les cas, les leucémies constituent le cancer le plus fréquent chez l’enfant.

Organes génitaux masculins

Cancer du testicule

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 430 nouveaux cas de cancer du testicule, ce qui représente 2 % de toutes les maladies cancéreuses dans la population masculine. Le cancer du testicule touche surtout des hommes jeunes : 86 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

Symptômes sur le meme sujet

Convulsions

Il/elle a des convulsions
Epistaxis

Epistaxis

Je saigne du nez
Se faire mordre par quelqu'un

Morsure humaine

J'ai été mordu(e) par quelqu'un