Hypertension: circulation sous pression

Dernière mise à jour 28/05/14 | Article
Hypertension: circulation sous pression
En Suisse, un adulte sur trois environ présente une tension artérielle excessive –et un hypertendu sur trois ignore son état.

L’hypertension ne provoque que très rarement des troubles manifestes. Cela ne signifie pas pour autant qu’elle soit inoffensive, bien au contraire: non traitée, l’hypertension double, et peut aller jusqu’à décupler, le risque d’infarctus du myocarde et d’attaque cérébrale. Une hypertension non traitée, c’est une bombe à retardement dont on n’entendrait pas la minuterie.Il faut une certaine pression pour que le sang puisse circuler. Chaque battement de cœur donne une impulsion qui se répercute dans les artères. La régulation de la tension artérielle est régie à la fois par le diamètre des vaisseaux, le travail du cœur et le volume de sang. La tension artérielle varie tout au long de la journée. Le matin, elle est relativement basse mais elle augmente avec le début des activités quotidiennes. C’est vers le soir qu’elle atteint un pic pour redescendre ensuite progressivement. De brèves variations de pression se produisent lors de sollicitations physiques ou psychiques. Une occupation astreignante, l’énervement et l’excitation font grimper la tension.

N’oubliez pas de faire mesurer votre tension!

En l’absence de toute mesure précise, il est difficile – voire impossible – de diagnostiquer l’hypertension, puisque cette affection ne provoque que rarement des troubles. Pour en avoir le cœur net, la seule et unique solution est de faire mesurer votre tension chaque année par votre médecin ou votre pharmacien.

La tension artérielle se mesure généralement à l’aide d’une manchette que l’on gonfle autour de la partie supérieure du bras. Classiquement, les résultats (valeurs données en mm Hg, c’est-à-dire millimètres de mercure) se lisent sur une colonne contenant du mercure et graduée en millimètres. La première valeur indiquée –la tension systolique– est la tension maximale provoquée dans les artères lors de la propulsion du sang par le cœur. La deuxième valeur –la tension diastolique– correspond à la tension dans les artères entre deux pulsations. Cette dernière valeur dépend surtout du diamètre et de l’élasticité des artères.

Votre tension artérielle est-elle normale?

A long terme, l’hypertension favorise l’athérosclérose puisque les artères soumises à une tension excessive s’épaississent et durcissent. En outre, l’hypertension endommage la paroi interne des artères (l’endothélium). Les conséquences les plus fréquentes de l’hypertension sont l’attaque cérébrale (apoplexie), la maladie coronarienne (origine de l’angine de poitrine et de l’infarctus du myocarde), et les atteintes aux artères rénales et oculaires.

 

Tension systolique

Tension diastolique

Optimale

inférieure à 120 mm Hg

inférieure à 80 mm Hg

Normale

de 120 à 139 mm Hg

de 80 à 89 mm Hg

Elevée

de 140 mm Hg et plus

de 90 mm Hg et plus

La tension artérielle et sa mesure

On parle d’hypertension quand plusieurs mesures successives prises au repos indiquent 140/90 mm Hg et plus. Une seule prise de mesure n’est pas représentative puisque la tension peut beaucoup varier au cours de la journée. Il arrive aussi que la tension artérielle soit plus élevée au moment de la consultation médicale; on parle alors d’«effet blouse blanche» ou d’«hypertension de consultation». Ce phénomène est dû à la tension psychique que ressentent certains patients dans un lieu médicalisé.

Pour s’assurer de l’existence d’une hypertension, on a parfois recours à une mesure de longue durée. Le patient porte alors pendant 24 heures un petit appareil qui enregistre automatiquement sa tension artérielle. L’évaluation des résultats permet d’analyser précisément la tension.

Que faire en cas d’hypertension?

L’hypertension doit absolument être traitée. Quelques dispositions simples peuvent contribuer à normaliser la tension artérielle

Quelques conseils

  • Poids: essayez de perdre vos kilos superflus.
  • Activité physique: un entraînement cardio-vasculaire modéré mais régulier aide à normaliser la tension artérielle.
  • Alimentation: mangez maigre, veillez à des apports suffisants en potassium et calcium avec beaucoup de fruits et de légumes ainsi que des produits laitiers allégés en graisses comme le yogourt et le séré maigre.
  • Sel: réduisez votre consommation de sel, en sachant que les produits transformés en contiennent beaucoup (pain, fromages, plats tout préparés, soupes, etc.). Evitez de resaler à table. Utilisez plus d’épices et d’herbes aromatiques que de sel pour cuisiner.
  • Alcool: réduisez votre consommation à tout au plus un ou deux verres de vin par jour.
  • Détente: initiez-vous à une méthode de relaxation qui vous permette de mieux «déconnecter» quand vous êtes «sous pression».

Si vous présentez une hypertension légère, quelques améliorations de votre hygiène de vie suffiront en principe à ramener votre tension dans les normes. Dans les autres cas d’hypertension, ces dispositions ne suffiront pas: il faudra dès lors recourir à un médicament antihypertenseur. Votre médecin vous prescrira celui qui vous convient le mieux. S’il devait s’avérer trop puissant ou entraîner des effets indésirables, dites-le au médecin. Il est toujours possible de trouver un médicament qui sera bien toléré.

           

Pour en savoir plus

    

Plus d'informations dans la brochure «Un cœur en bonne santé», qui peut être commandée gratuitement sur le site de la Fondation Suisse de Cardiologie.

         

A LIRE AUSSI

Hypertension
Quand les reins fonctionnent mal

Quand les reins fonctionnent mal

L’insuffisance rénale chronique est une maladie grave, trop souvent ignorée des patients eux-mêmes car,...
Lire la suite
Cholestérol
Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Depuis plus de vingt-cinq ans les statines ont été prescrites aux patients présentant un taux de cholestérol...
Lire la suite
Chirurgie cardiaque

Fistule artérioveineuse (dialyse)

La création d'une fistule est le type d'accès vasculaire préféré pour effectuer les dialyses dans le...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Hypertension

En Suisse, un tiers des adultes souffre d’hypertension

Liée à l’environnement, au mode de vie et aux gènes des individus, une trop forte tension artérielle peut provoquer infarctus et AVC. Trop souvent encore, les malades ignorent qu’ils en souffrent.
Infarctus et attaque cérébrale: les signes d’alarme

Infarctus et attaque cérébrale : les signes d’alarme

Dans les deux tiers des cas à peu près, l’organisme manifeste des signes précurseurs de l’infarctus du myocarde, et un tiers des patients victimes d’attaque cérébrale présente d’abord des signes d’alarme.

Le cœur, pompe autonome mécanique et électrique

Plus que tout autre organe du corps humain, le cœur est vital. L’entraîner en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant sainement est utile pour prévenir les maladies qui peuvent le toucher.
Videos sur le meme sujet

Hypertension: le mal du siècle

Trop de tension? "Et alors?" diront certains. Pourtant c'est la première maladie à travers le monde. Ou en est la situation, et pourquoi en sommes-nous là?

Hypertendu? Comment bien mesurer sa pression artérielle

Savez-vous qu'un adulte sur trois est hypertendu, et que deux sur trois le sont dès 60 ans?

Infarctus: des secondes qui comptent

En Suisse, plus de 13'000 personnes sont hospitalisées pour un infarctus chaque année. Parfois les symptômes sont difficiles à cerner et les gens hésitent à consulter. Pourtant, le temps est un facteur extrêmement important dans la prise en charge. Alors comment reconnaître les signes et agir? Le point avec l'Antidote.
Maladies sur le meme sujet
Hypertension artérielle

Hypertension artérielle

On parle d'hypertension artérielle lorsque la pression systolique est supérieure à 140 millimètres de mercure (mmHg) et/ou lorsque la pression diastolique est supérieure à 90 mmHg.

Coeur

Infarctus du myocarde

L'infarctus du myocarde se produit lorsqu'une artère du coeur est bouchée ou rétrécie. Il provoque le plus souvent une douleur dans la poitrine.

Symptômes sur le meme sujet
Hypertension

Poussée HTA

Je suis traité(e) pour une hypertension et j’ai une poussée hypertensive