Hémiplégie, faire avec ce qu'il reste de soi

Dernière mise à jour 30/01/17 | Vidéo
En Suisse environ 16’000 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébrale chaque année.

Quelque 3’000 à 5’000 personnes sont victimes d’un traumatisme crânio cérébral. Les séquelles laissées par les AVC ou les TCC sont innombrables et peuvent être très handicapantes. L’hémiplégie, la paralysie d’un côté du corps ou l’hémiparésie, la paralysie partielle et la perte de sensibilité sont des séquelles fréquentes qui touchent des personnes en pleine vie active. Améliorer la récupération, la rééducation et l’autonomie de ces personnes est une priorité de santé publique.

_________

Diffusé le 3 février 2017

Articles sur le meme sujet
infogs_zoom_coeur

Cœur, vaisseaux et cerveau: zoom sur certaines pathologies

Une mauvaise circulation sanguine peut provoquer des maladies, dont trois sont des urgences vitales: l’accident vasculaire cérébral, l’infarctus et l’embolie pulmonaire.
technologies_service_rehabilitation

Les technologies au service de la neuroréhabilitation

Jeux vidéo, réalité virtuelle, robots : ces technologies peuvent aider à réduire l’impact des lésions cérébrales. Ludiques, elles motivent le patient et l’incitent à augmenter l’intensité et la durée de ses exercices. Personnalisées, elles s’adaptent aux progrès de chacun. Encore faut-il les évaluer. C’est l’objectif de la plateforme NeuroTech lancée par le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne.
jeux_video_progres

Des jeux vidéo accélèrent les progrès des patients

Des jeux «sérieux» – ou serious games –, utilisant ou non la réalité virtuelle, sont testés sur des patients souffrant de sclérose en plaques et sur d’autres ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC).
Videos sur le meme sujet

La collaboration EPFL-CRR et les recherches liées aux personnes cérébro-lésées

La Clinique romande de réadaptation (CRR) de Sion est un lieu de soins, mais aussi un espace de recherche, notamment dans le domaine de la récupération après un accident vasculaire cérébral (AVC).

La consommation modérée dʹalcool ne protège pas des AVC

Il nʹest pas rare dʹentendre quʹun ou deux verres dʹalcool par jour, de vin par exemple, protègerait des accidents vasculaires cérébraux (AVC).
Maladies sur le meme sujet
Visage avec fumée

Accident vasculaire cérébral (AVC)

L'AVC, ou "attaque cérébrale", est la conséquence d'un manque d'apport de sang dans le cerveau (obstruction ou rupture d'un vaisseau). Les symptômes ne sont pas toujours réversibles.

Symptômes sur le meme sujet

AVC - Attaque

J'ai mon bras/ma jambe qui ne bouge plus ou ma bouche qui tombe sur le côté