Bouger davantage lorsqu’on a un cancer

Dernière mise à jour 27/04/12 | Article
Personnes âgées à vélo
Une demi-heure d’activité physique quotidienne augmente la joie de vivre, renforce la confiance en soi, aère l’esprit, chasse la fatigue et permet surtout de se distraire.

Un texte de la

L’activité physique améliore l’endurance, la souplesse, la coordination et la force, et facilite la relaxation. Par ailleurs, elle stimule les défenses de l’organisme et atténue la fatigue chronique.

Il est important d’adapter vos activités à vos possibilités et à vos souhaits.

Préférez-vous bouger seul(e)?

Montez les escaliers plutôt que de prendre l’ascenseur. Descendez du bus quelques arrêts avant votre destination et terminez le trajet à pied. Autant de bonnes pistes pour retrouver confiance en son corps. La danse, la randonnée, le vélo, le yoga ou la natation s’y prêtent bien aussi. La brochure «Activité physique et cancer» vous indique quelques exercices à réaliser chez vous, et vous fournit d’autres conseils.

Un groupe de sport pour les malades du cancer est-il ce qu’il vous faut?

Nouez de nouvelles connaissances et laissez-vous motiver par le groupe, qui vous donnera envie de bouger davantage. Les cours comprennent des exercices de gymnastique et de renforcement musculaire, ainsi que des jeux et de la relaxation. Certains groupes proposent aussi du nordic walking ou walking, ou encore de l’aqua-gym.
 
Les groupes de sport sont ouverts aux personnes atteintes de cancer de tout âge. Vous êtes également bienvenu(e) si vous ne faisiez que peu, voire pas de sport avant la maladie. Parlez-en à votre médecin.
 
Plus de détails sur les cours sur la page Groupes de sport pour les malades du cancer.

Pour en savoir plus...

Plus d'information, ainsi que des brochures sur bouger d’avantage sont disponibles sur le site de la Ligue suisse contre le cancer (plusieurs langues disponibles): www.liguecancer.ch

Article original: http://www.liguecancer.ch/fr/vivre_avec_le_cancer__/quotidien_et_cancer_/bouger_davantage/

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate
Témoin de l'effet du cancer de la prostate sur la vie sexuelle

La vie sexuelle après un cancer de la prostate ? Témoignage

La chirurgie du cancer de la prostate a des conséquences physiques et psychologiques. Un homme témoigne...
Lire la suite
Cancer colorectal
L’ail, cette plante aux multiples vertus

L’ail, cette plante aux multiples vertus

Antihypertenseur, mais aussi antibactérien et hypolipémiant (abaisse le taux de cholestérol)… L’ail serait...
Lire la suite
Cancer de la prostate
Troubles sexuels après une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate

Rétablir la fonction érectile après un cancer de la prostate

Après traitement chirurgical du cancer de la prostate, une rééducation de la fonction érectile doit être...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
cancer_2016

Le cancer en 2016

Contre le cancer, quels progrès ont été réalisés ces dernières décennies et quels sont les défis brûlants? Les réponses d’un expert, le Pr Pierre-Yves Dietrich, chef du Service d’oncologie des Hôpitaux universitaires de Genève.
Videos sur le meme sujet

«Rester soi-même»

Romy Fischer sort grandie de son combat contre le cancer. Témoignage.
Maladies sur le meme sujet
Préparation d'une opération de la vésicule biliaire

Cancer de la vésicule biliaire

Chaque année en Suisse, environ 330 personnes développent un cancer de la vésicule ou des voies biliaires. 57% des personnes touchées sont des femmes, 43% des hommes.

Globules blancs

Lymphome non hodgkinien

Chaque année en Suisse, près de 1450 personnes développent un lymphome non hodgkinien, ce qui correspond à environ 4% de toutes les maladies cancéreuses. 48% des patients ont 70 ans et plus au moment du diagnostic. 54% des personnes touchées sont des hommes, 46% des femmes.

ultrason de la thyroïde

Cancer de la thyroïde

Chaque année en Suisse, près de 600 personnes développent un cancer de la thyroïde, ce qui correspond à presque 2% de toutes les maladies cancéreuses.