Le futur de la médecine

Dernière mise à jour 22/09/16 | Vidéo
Demain, un tiers de la population aura plus de 65 ans. 40% de la population aura une maladie chronique. Les hôpitaux seront saturés, les médecins trop peu nombreux et les coûts de la santé continueront de prendre l’ascenseur. Dès lors, quelles sont les mesures adoptées par le monde médical pour répondre à ces problématiques?

Pour faire face à ces défis, des chercheurs du monde entier concentrent leurs efforts sur la prévention, la prédiction, le prédiagnostic, l’amélioration des traitements. Ils travaillent sur le big data, sur les outils technologiques du patient de demain, sur les nanotechnologies, qui permettront peut-être un jour de mieux vivre avec une maladie, de marcher après une rupture de la moelle épinière, de prédire un infarctus ou une hypoglycémie. En Suisse romande, en plein cœur de la Health valley, nous avons plongé dans les entrailles de cette révolution de la médecine.

Avec Benoît Dubuis, directeur du Campus Biotech, Genève.
Bertrand Kiefer, rédacteur en chef de la Revue Médicale Suisse.
Grégoire Courtine, prof. associé, chaire IRP réparation moelle épinière, EPFL Sion.

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate: un dépistage risqué

Le cancer de la prostate touche 6'000 hommes chaque année en Suisse.
Lire la suite
Troubles de l'érection

Des cellules souches contre les troubles de l'érection

Souffrir de troubles de l’érection après un cancer de la prostate, en particulier en cas d'ablation de cet organe, est fréquent.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
immunotherapie_poumon

L’immunothérapie, une arme contre le cancer du poumon

De tous les cancers, celui qui touche les poumons est le plus mortel. Chaque année en Suisse, 3000 personnes y succombent. L’immunothérapie, visant à renforcer les défenses naturelles, donne à espérer.
radiothérapie

La radiothérapie (rayons)

La radiothérapie consiste à diriger des rayons sur la tumeur. Les cellules cancéreuses sont des cellules qui se divisent rapidement et prolifèrent de manière incontrôlée ; elles sont sensibles à la radiothérapie. Les rayons les détruisent en les empêchant de se diviser et bloquent ou ralentissent ainsi la croissance de la tumeur.
Cheville enflée

Œdèmes lymphatiques après un cancer

Les œdèmes lymphatiques sont des accumulations d’eau dans les bras ou les jambes. Ils surviennent après des opérations du cancer, parfois rapidement, parfois après plusieurs années. Les œdèmes lymphatiques sont traités par physiothérapie.
Videos sur le meme sujet

Nouvelles thérapies contre le cancer

Pour marquer ses dix ans, le magazine santé de la RTS aborde l’espoir que suscitent les nouvelles thérapies contre le cancer.