Dépistages: pour qui, pourquoi?

Dernière mise à jour 22/01/14 | Vidéo
Le dépistage est une mesure préventive qui s’adresse à une population en bonne santé. Il consiste à repérer des maladies avant qu’elles ne deviennent symptômatiques. Et c’est loin d’être simple, il y a tout un équilibre à trouver, entre les intérêts du dépistage et les inconvénients.

Pour être efficace, le dépistage doit permettre de baisser la mortalité liée à une maladie, il doit être simple, comporter peu d’effets secondaires, avoir une possibilité de traitement. Mais les dépistages comportent aussi des inconvénients : ils peuvent créer des résultats faussement positifs ou négatifs, ils créent de l’angoisse, des cas de surdiagnostics. L’Antidote dresse un portrait simple des recommandations actuelles en Suisse en termes de dépistage.

Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 20.01.2014. En partenariat avec:

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/02-12-2013/depistages-pour-qui-pourquoi.html

Articles sur le meme sujet
Prévention_1_place_action

Prévention: place à l’action

Les cibles sont identifiées. Le public, à l’écoute. Les connaissances, à la pointe. Les volontés, bien présentes. Et pourtant, en matière de prévention, la Suisse se fait régulièrement sanctionner d’un «peut mieux faire» par les organisations internationales. Les raisons? Elles sont multiples… et en bonne partie économiques. Explications.
prevention2_quels depistages

Quels dépistages, à quel âge?

A l’heure du dépistage, l’idée n’est pas de passer sous un scanner des pieds à la tête chaque année. L’enjeu: faire «juste» ce qu’il faut quand il faut en tenant compte de ses antécédents et en restant à l’écoute de son corps. Le point avec le Pr Jacques Cornuz, directeur de la Policlinique médicale universitaire de Lausanne.

En Suisse, le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent

Entre 50 et 69 ans, le dépistage du cancer colorectal par recherche de sang dans les selles ou coloscopie est très efficace.
Videos sur le meme sujet

La théranostique à l'assaut du cancer

Stéphane Délétroz vous propose de découvrir une nouvelle manière de lutter contre le cancer.

Le boom des dépistages du gène BRCA

En mai 2014, l'actrice Angelina Jolie annonçait s’être fait enlever les deux seins à titre préventif puis, dix mois plus tard, les ovaires. L’actrice était porteuse d’une mutation du gène BRCA qui peut conduire au développement de cancers.

Dépistage du cancer du sein: le projet E-Breast

E-Breast est un projet qui réunit la Suisse, le Portugal, la Finlande, la Norvège et l’Estonie.
Symptômes sur le meme sujet

Ganglion

J'ai une grosseur/un ganglion qui m'inquiète