Cancer du côlon: qu'attend-on pour dépister?

Dernière mise à jour 31/01/07 | Vidéo
4200 nouveaux cas par an, 1600 décès: en Suisse, le cancer du côlon rectum est l'un des trois cancers les plus fréquents

Un dépistage généralisé pourrait permettre d'éviter de nombreux décès. Malheureusement, celui-ci tarde à se mettre en place.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Bienfaits de l'exercice physique: 5 coups gagnants!

Des chercheurs américains et australiens ont mené une analyse approfondie de 174 études prospectives consacrées aux éventuels bienfaits d'une activité physique soutenue. Conclusion? La réduction du risque d'être malade s'applique à cinq maladies chroniques majeures.
Maux de ventre

Les maladies liées à la flore intestinale

La flore intestinale – le microbiote – contribue à nous maintenir en bonne santé. A condition toutefois que les différentes populations bactériennes qui la composent vivent en bon équilibre. Si cet ordonnancement est rompu, diverses maladies peuvent se développer. Quelques exemples.
Je vais passer une coloscopie

Je vais passer une coloscopie

C’est actuellement l’un des examens les plus performants pour explorer le côlon et le rectum et pour diagnostiquer la plupart des pathologies colorectales.
La coloscopie est très fréquemment pratiquée: rien qu’à l’Hôpital de la Tour à Meyrin, il s’en fait quelques 2000 par an. François-Xavier Troillet, gastro-entérologue dans cet hôpital genevois, vous explique ce qui vous attend si votre médecin traitant vous en prescrit une.
Videos sur le meme sujet

Une alternative à la coloscopie

Le virtuel s’invite dans le dépistage du cancer du côlon, le 3e cancer le plus fréquent en Suisse.

Cancer du côlon: dépister c'est soigner

Le cancer du colon est l'un des cancer les plus fréquents. Il est mortel pour 1600 personnes par année en Suisse. Ce cancer peut être pris en charge tôt afin d'améliorer les chance de traitement. Comment faire? L'antidote nous aide à en savoir plus.
Maladies sur le meme sujet
Un côlon

Cancer du côlon (carcinome rectal)

Chaque année en Suisse, près de 4000 personnes développent un cancer du côlon, ce qui correspond à 11% de toutes les maladies cancéreuses.