Cancer du côlon: dépister c'est soigner

Dernière mise à jour 13/10/11 | Vidéo
Le cancer du colon est l'un des cancer les plus fréquents. Il est mortel pour 1600 personnes par année en Suisse. Ce cancer peut être pris en charge tôt afin d'améliorer les chance de traitement. Comment faire? L'antidote nous aide à en savoir plus.

Une grande partie des malades du cancer du colon sont diagnostiqués trop tard pour être soignés. Pourtant ces cancers évoluent lentement et les découvrir précocement peut sauver des vies.

Une solution existe : les dépistages permettent de diagnostiquer les anomalies précancéreuses avant même qu'elles ne deviennent dangereuses, et donc d'éviter le pire.

Mais dans la population, certaines familles sont plus exposées que d'autres. C'est le cas par exemple de celle de Noélie, dont plusieurs membres sont porteurs d'un gène déficient, qui augmente les risques. 

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_beatrice_arzel

Un nouveau programme cantonal contre le cancer colorectal

Directrice de la Fondation genevoise pour le dépistage du cancer (FGDC), la Dre Béatrice Arzel mène désormais un combat féroce contre ce «crabe» qui touche 4’000 nouveaux patients chaque année en Suisse. Son objectif? Faire chuter la mortalité liée à cette tumeur.
Cancer du sein: faut-il se faire dépister?

Cancer du sein: faut-il se faire dépister?

La récente polémique sur les inconvénients, voire l’inefficacité, des programmes suisses de dépistage de cancer du sein a semé le doute dans l’esprit des femmes. Planète Santé fait le point sur les principales questions, afin que chacune puisse décider en toute connaissance de cause si elle souhaite se soumettre, ou non, à ce dépistage.
Prévention_1_place_action

Prévention: place à l’action

Les cibles sont identifiées. Le public, à l’écoute. Les connaissances, à la pointe. Les volontés, bien présentes. Et pourtant, en matière de prévention, la Suisse se fait régulièrement sanctionner d’un «peut mieux faire» par les organisations internationales. Les raisons? Elles sont multiples… et en bonne partie économiques. Explications.
Videos sur le meme sujet

Une journée d'action contre le mélanome

Le mélanome est la forme de cancer de la peau la plus dangereuse.

Les cancers digestifs enfin diagnostiqués à temps

Les cancers digestifs entraînent un taux élevé de mortalité en raison de leur détection généralement tardive.

Le dépistage du cancer

Adrien Zerbini aborde ce qui peut éviter d’avoir à affronter un cancer: le dépistage.
Maladies sur le meme sujet
Un côlon

Cancer du côlon (carcinome rectal)

Chaque année en Suisse, près de 4000 personnes développent un cancer du côlon, ce qui correspond à 11% de toutes les maladies cancéreuses.

Symptômes sur le meme sujet

Ganglion

J'ai une grosseur/un ganglion qui m'inquiète