Hyperactivité et déficits de l'attention: le développement des enfants en question

Dernière mise à jour 06/10/11 | Vidéo
L'antidote vous invite à découvrir l'hyperactivité et les déficits de l'attention chez les jeunes et vous aide à comprendre comment aborder le développement de ces enfants ?

Dès que l'on se trouve confroné à des difficultés d'apprentissage, on observe une tendance à qualifier d'hyperactivité un comportement simplement turbulent ou dissipé de l'enfant. Or la réalité est souvent plus complexe. L'hyperactivité et les troubles de l'attention sont bien réels, mais ils doivent être diagnostiqués précisément et sérieusement. Dans le cas où le trouble est avéré, il est nécessaire d'apporter une aide plus ciblée à l'enfant. Avec le Dr Boris Guignet, médecin adjoint, pédopsychiatre au centre valaisan de psychiatrie de l'enfance de l'adolescence à Sierre.

Articles sur le meme sujet
homme stressé

Hyperactivité, les adultes aussi

L'hyperactivité ne se limite pas à l’enfance et à l’adolescence. Une nouvelle consultation a ouvert en décembre 2011.
Y a-t-il un âge pour l’hyperactivité?

Y a-t-il un âge pour l’hyperactivité?

Le «trouble du déficit d’attention-hyperactivité» (souvent appelé TDA-H ou «hyperactivité») est de plus en plus populaire… Que signifie-t-il exactement? Se manifeste-t-il seulement chez l’enfant?
Une classe d'école

Trois idées reçues sur le déficit d’attention (avec ou sans hyperactivité) (TDA/H)

Malgré l’importante médiatisation autour du déficit d’attention, le trouble fait encore l’objet d’idées reçues. Le Dr Michel Bader, spécialiste de l’hyperactivité, psychiatre de l’Enfant, de l’Adolescent et de l’Adulte à Lausanne les déconstruit pour nous.
Videos sur le meme sujet

Tout sur l'acné

L'acné est une affection bénigne, mais ô combien désagréable.

Les prématurés n’aiment pas le bruit

Différentes études ont déjà démontré que le bruit affecte le sommeil et le rythme cardiaque des bébés prématurés.

La dysmorphophobie ou la peur d'être difforme

Anne Baecher se penche sur un mal-être fréquent et pourtant méconnu: la dysmorphophobie.