Homophobie: la face cachée d’une discrimination

Dernière mise à jour 27/11/13 | Vidéo
Tous les jours, des garçons et des filles sont victimes d’injures ou d’actes à caractère homophobe. Les jeunes homosexuels ont de 2 à 5 fois plus de risques de commettre une tentative de suicide.

   

Cette détresse est directement liée à l’isolement, à l’anxiété du coming out, à la peur de décevoir ses parents, de ne pas être en adéquation avec les autres, d’être différent dans une société qui banalise l’homophobie, qui pense encore que l’homosexualité est un choix… L’Antidote veut montrer la face cachée des discriminations, celle qui a un impact direct sur la santé et la qualité de vie

   
Source

L'antidote est l'émission de prévention et promotion de la santé sur Canal9. Diffusée le 25.11.2011. En partenariat avec:

  

Vidéo originale: http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/antidote/25-11-2013/homophobie-la-face-cachee-d-une-discrimination.html

  

A LIRE AUSSI

Maladies congénitales

CIV et CIA ou quand le cœur des nouveau-nés connaît des défaillances

Parmi les malformations cardiaques les plus fréquentes chez les nourrissons figurent la communication interventriculaire (CIV) et la communication interauriculaire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
MV_relation_toxique_travail

Comment gérer une relation toxique au travail?

Les relations malsaines peuvent pourrir l’ambiance de travail et ruiner la santé d’un individu. Il est possible de s’en extraire.
PULS_junior_harcelement

Harcèlement à l’école: oser en parler

Souvent minimisé, le harcèlement en milieu scolaire toucherait entre 5 et 10% des élèves. Amplifié par les réseaux sociaux, il s’agit généralement d’un phénomène de groupe sur lequel règne la loi du silence. Personne n’ose parler de peur d’aggraver la situation. Agir tôt est pourtant essentiel pour rétablir un climat paisible.
Ados cyberharcelés: que faire?

Ados cyberharcelés: que faire?

Des insultes répétées, une mise à l’écart et d’autres provocations de ce type: le harcèlement a toujours existé, mais Internet et les réseaux sociaux ont démultiplié ses effets. Les victimes doivent en parler, les enseignants et parents doivent y être attentifs.
Videos sur le meme sujet

Sexting: dérapage à portée de doigt

Le fait d’envoyer des textos, des photos ou des vidéos intimes de soi s’appelle “sexting”. Alors que 8 Suisses sur 10 ne savent pas ce qu’est le sexting, le phénomène prend de l’ampleur.

Internet: mondes virtuels, dangers réels

Internet est entré dans les ménages suisses au milieu des années 90. Impossible désormais de se passer de cet outil incroyablement performant, mais impossible aussi de fermer les yeux sur les horreurs qui y circulent tous les jours.